ِسُبْحَانَ اللَِه و بِحَمدِهِ عَدَدَ خَلْقِهِ و رِضَا نَفْسِهِ وزِنَةَ عَرْشِهِ و مِدَادَ كَلِمَاتِه
user_mobilelogo

L'ISLAM

Témoignage

N'hésitez pas à nous contacter pour nous aider à améliorer le site.

بِسْمِ اللَّـهِ الرَّحْمَـٰنِ الرَّحِيمِdecorarabesqueD2decorarabesqueG2

 
 

La rupture du jeûne, lors du mois de Ramadan

Celui qui rompt le Jeûne volontairement sans aucun motif religieux valable (rupture d'un jour : manger ou boire ou avaler du liquide ou d’un aliment nutritif (muftir) par la bouche seulement [Si la substance soluble (liquide) entre dans la gorge par un autre orifice (œil, nez, oreille) : il y aura rattrapage seulement. Si le soluble arrive à l’estomac via l’anus : cela oblige aussi le rattrapage de ce jour. (vers l’estomac, que la substance soit soluble ou autres) volontairement sans en être contraint; rapport intime volontaire...) ou celui qui fait une interprétation non logique et non justifiée "At-ta'wwul al-ba'îd" pour rompre le jeune, ou celui qui cesse volontairement l'intention de jeûner, doit rattraper (jeûner plus tard) les jours concernés et réparer pour chaque jour non jeûné, cette infraction selon un des trois moyens suivants :

• il devra libérer un captif musulman, s'il ne le peut pas,

• il devra jeûner deux mois successifs ou s'il ne peut pas jeûner ces deux mois,

• il devra nourrir 60 pauvres ou leur payer en argent l'équivalent de la nourriture prescrite : c’est ce qu’on appelle l’expiation (al-kaffâra) : les malikites préfèrent la nourriture pour l’expiation ( il s'agit de nourrir chaque pauvre musulman avec un Mudd (1/4 de Sâ') (600 grammes) de la nourriture majoritaire du pays (blé, orge; maïs..); certains savants (surtout hanafites) ont autorisé de donner la valeur en argent....
Pour la valeur de cette kaffâra (expiation) : il s'agit de nourrir chaque pauvre (parmi les 60) pour chaque jour concerné avec un Mudd (environ 600 grammes) de la nourriture majoritaire du pays (blé, orge; maïs..); certains savants (surtout hanafites) ont autorisé de donner la valeur en argent : c'est l'équivalent en monnaie du Mudd. Chez les hanafites il s'agit de deux déjeuners ou deux dîners pour chaque pauvre (parmi les 60) par jour...
Si par exemple la nourriture à un pauvre coûte 5 Euros (prix d'un ticket restaurant par exemple), il faut multiplier le prix du repas par 60 et par le nombre de jours de Ramadan manqués volontairement...  

Dans les cas de rupture involontaire du jeûne, on répare seulement par le fait de jeûner le ou les jours (où il y a eu cette rupture involontaire du jeûne) après la fête de la fin du mois de Ramadan et avant le Ramadan prochain.

Ceux qui ont rompu le jeûne pour cause de maladie, de voyage, de grossesse, d'allaitement, d'accouchement, de menstrues ou de lochies, devront jeûner plus tard le nombre de jours correspondants : c’est ce qu’on appelle, le rattrapage (al-qadâ).

Pour plus de détail sur le jeûne en général et le jeûne de Ramadhan en particulier , voir la rubrique Le jeûne


Wa Allâhou A’lam

Dieu azawajalb est le plus savant

band decoJe demande humblement à Allah azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.

decor rond2