decorarabesqueD2decorarabesqueG2

Le Hidj ou Pèlerinage à la Mecque

Allah azawajalbdit : " Et quand Nous indiquâmes pour Abraham le lieu de la Maison (La Ka'ba) (en lui disant) : "Ne M’associe rien ; et purifie Ma Maison pour ceux qui tournent autour, pour ceux qui s’y tiennent debout et pour ceux qui s’y inclinent et s’y prosternent". Et fait aux gens une annonce pour le Hajj. Ils viendront vers toi, à pied, et aussi sur toute monture, venant de tout chemin éloigné, " (Coran 22/26-27).

Le pèlerinage est l'une des choses les plus éminentes de l'Islam et il est obligatoire pour toute personne responsable (moukallaf), libre, qui en a la capacité. Il en est de même pour la Oumra. Il est donc un devoir de les accomplir une fois dans sa vie et il est recommandé de les répéter plusieurs fois. Le pèlerinage possède une faveur, celui d'être une expiation pour les grands péchés comme pour les petits péchés conformément à la parole du Prophète saws : "Celui qui accomplit le pèlerinage à la maison sacrée sans avoir de rapport sexuel (et tout ce qui y mène) et sans tomber dans la perversité, le nombre de ses péchés sera identique au nombre de péchés qu’il avait le jour où sa mère l’a enfanté." (Rapporté par Boukhâri et Mouslim) et cela à condition que son intention soit sincère pour Allah azawajalb, que l'argent utilisé pour effectuer son pèlerinage, soit licite et qu'il se préserve des grands péchés (fisq).

Le Messager d’Allah saws a dit : " Le pèlerinage pur de tout péché n’a d’autre récompense que le Paradis ". (Rapporté par Boukhâri et Mouslim).

Parmi les preuves de la faveur du pèlerinage, c'est qu'il réunit différentes manières de calmer son âme, c'est-à-dire de la maîtriser. En effet, il comporte une dépense d'argent, un effort contre ses passions par la faim, la soif, le fait de veiller longtemps, de subir des épreuves, l'éloignement de son lieu de résidence, la séparation d'avec sa famille, ses amis et ce qui est du même ordre.

Les piliers du pèlerinage et de la Oumra

Les piliers sont les actes sans lesquels le pèlerinage et la Oumra ne sont pas valables. Donc celui qui délaisse un des piliers, son pèlerinage n'est pas valable. Rien ne peut compenser ce pilier, il est indispensable de l'accomplir, pour la personne qui s'avère capable et a les moyens de l'accomplir.

Les piliers du pèlerinage sont au nombre de six

1 - L'intention de l'entrée en rituel (el-ihram) : c'est-à-dire formuler dans son cœur par exemple :

(nawaytou l-hajja wa 'ahramtou bihi li l-Lahi ta'ala) ce qui signifie : "J'entame les actes du pèlerinage et j'entre en rituel pour l'agrément de Allah ta^ala".

2 - La station à Arafah (même un instant) : entre le moment où le soleil décline du zénith le neuvième jour de Dhou l-Hijjah et l'apparition de l'aube (al-fajr) du dixième jour, c'est-à-dire le jour de la Fête.

3 - Les tours rituels autour de la Kaba (at-tawaf) : sept parcours, autrement dit, qu'on tourne autour de la Ka'ba sept fois, en gardant la Ka'ba à sa gauche et en commençant du niveau de la pierre noire .

4 - Les trajets (as-say) entre (le mont de) As-Safa et (celui de) Al-Marwah : sept fois. Être purifié ici n'est pas une condition. On commence par As-Safa et on finit par Al-Marwah.

5 - Le rasage du crâne ou la coupe des cheveux (al-halq ou at-taqsir) : le rasage signifie enlever tous les cheveux, tandis que la coupe consiste à couper au minimum trois cheveux ; quant à la femme, elle coupe ses cheveux, mais ne les rase pas.

6 - Le respect de l'ordre entre la majeure partie des piliers : on fait avant toute chose l'intention d'entrer en rituel et il est une condition de pratiquer le rasage ou la coupe des cheveux et de faire les tours rituels autour de la Ka'ba après la station à Arafa.

Les piliers de la Oumra sont au nombre de quatre

1 - l'intention de l'entrée en rituel. C'est l'intention d'entamer la Oumra en disant par son cœur par exemple :

(nawaytou l'oumrata wa 'ahramtou biha li l-Lahi ta'ala) ce qui signifie : " j'ai l'intention de faire la Oumra et j'entre en rituel pour l'agrément de Allah azawajalb".

2 - L’arrêt à ‘Arafat.

3 - Tawâf, les tours rituels.

4 - Les trajets entre le mont de As-Safa et celui de Al-Marwa.

Les devoirs du pèlerinage et de la Oumrah

Le devoir est un acte sans lequel le pèlerinage ou la Oumra restent valables, mais dont le délaissement doit être compensé par l'égorgement d'une bête ; il y a de plus une désobéissance à le délaisser délibérément.

Parmi les actes obligatoires du pèlerinage, il y a :

1 - L’ihrâm au miquât (lieux préconisés cité plus haut). L'intention de l'entrée en rituel depuis le miqat – l'emplacement déterminé par le Prophète saws à partir duquel l'entrée en rituel doit avoir eu lieu.

2 - Le lancer des cailloux aux trois Jamra : la petite Jamrah, la Jamra médiane et la Jamra de Al-Aqaba, avec soixante-dix cailloux.

3 - Le séjour de nuit à Mouzdalifa : c'est un endroit proche de Arafat où les pèlerins ramassent les cailloux pour effectuer le lancer aux Jamra.

4 - Passer les nuits des jours du Tachrîq à Mina : c'est un endroit situé entre La Mecque et Arafat, mais plus proche de La Mecque.

5 - La lapidation des trois stèles.

6 - Le rasage ou la coupe des cheveux

7 - Les tours rituels du départ (tawafou l-wada).

Ce qu'il est un devoir de faire en cas de délaissement d'un devoir :
Celui qui a délaissé un des devoirs du pèlerinage a le devoir d'égorger une chah – une brebis d'un an ou qui a perdu ses dents de devant ou une chèvre de deux ans – S'il est dans l'incapacité d'égorger, il jeûnera dix jours : trois pendant le pèlerinage et sept à son retour parmi les siens.

Les choses interdites au pèlerinage ou Oumra

Parmi les choses interdites à celui qui est entré en rituel, deux sont spécifiques aux hommes :

1 - Se couvrir la tête.

2 - Porter un vêtement qui entoure le corps grâce à une couture, au formage du feutre ou à ce qui est équivalent. Mettre des vêtements qui prennent la forme du corps.

Il est interdit à la femme :

1 - De couvrir son visage.

2 - De mettre des gants.

Il leur est interdit au hommes et au femmes, en cas de rituel :

1 - De se parfumer.

2 - De s'oindre la tête ou la barbe, par exemple d'huile ou ce qui est du même genre.

3 - D'éliminer un poil, un cheveu ou de couper les ongles.

4 - D'avoir des rapports sexuels ou ses préliminaires et avoir des paroles intimes avec sa femme.

5 - De faire un acte de mariage ou être témoin d’un mariage.

6 - De chasser un animal terrestre sauvage autorisé à la consommation, comme la gazelle. Celui qui fait un de ces interdits par ignorance, contrainte ou oubli, son pèlerinage est valable et il n’a aucune compensation à faire.

L’obligation du pèlerinage

La louange est à Allah et que l’honneur et l’élévation soient accordés au Messager d'Allahsaws.

Allah azawajalb dit : " Là sont des signes évidents, parmi lesquels l'endroit où Abraham s'est tenu debout ; et quiconque y entre est en sécurité. Et c'est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens, d'aller faire le pèlerinage de la Maison ....(Coran 3/97)

Les conditions d'obligations

Le pèlerinage a des conditions d'obligation, (Les conditions suivante une fois réunies pour la personne, rendent le pèlerinage obligatoire pour elle).

1 - L'islam.

2 - La puberté.

3 - La raison.

4 - La liberté.

5 - La capacité (matérielle et physique).

Ô Allah préserve-nous de l'enfer, accorde-nous le pèlerinage
et la visite de la tombe de ton Prophète Mohammed saws vert.


Nous prions Allah de nous indiquer la vérité et de nous aider à la suivre et de nous indiquer le faux et de nous aider à l’éviter. Louange à Allah, Seigneur des mondes. Que la paix et le salut d’Allah soient sur notre Prophète Mohammedsaws, sur sa famille et tous ses compagnons radi allahu anhum.

Wa Allâhou A’lam
Allah azawajala est le plus savantband decoJe demande humblement à Allah azawajal de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du Prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.

Copyright ©  2022 - L'Islam.com - La religion Véridique
Louange à Allah pour nous avoir permis de créer ce site. Qu'Allah nous protège, ainsi que tous ceux qui nous suivent.