decorarabesqueD2decorarabesqueG2

Le livre Saint : Le Coran

Le Coran a été révélé partie par partie, événement par événement, durant 23 années. Le Prophète saws, quant à lui, ordonnait aux scribes de prendre note de toutes les Révélations. Le Prophète saws demandait tout de suite que l’on prenne note des passages révélés et les décuple. Ainsi, dès qu’un nouveau verset (Ayat) était révélé, il rassemblait les hommes, puis les femmes, pour leur réciter le nouveau message et ordonnait aux scribes de noter chaque verset. Il précisait aussi l’emplacement du nouveau passage. Une fois l’écriture finalisée, il faisait réciter aux scribes les versets à haute voix pour rectifier leurs possibles erreurs. Les sources nous informent que le Prophète saws, durant chaque mois de ramadan, récitait de mémoire à l’ange Djibrilalaihisalam(Gabriel) la totalité des versets révélés. Cette récitation se déroulait devant les compagnons, ainsi, cela permettait à ceux qui possédaient un exemplaire du Saint Coran, de vérifier leurs écrits. Le dernier mois de ramadan de la vie du Prophètesaws, cette vérification avec Djibrilalaihisalam(Gabriel) a eu lieu à deux reprises. Le Prophètesaws avait compris que cela signifiait qu’il allait sûrement bientôt mourir. Cette tradition consistant à lire le Coran en groupe durant le mois de ramadan. Le Prophètesawsavait donc pour tradition de vérifier et mettre en ordre durant le mois du jeûne tous les passages du Coran révélés. De plus, nous savons que durant les nuits du ramadan, le prophètesaws effectuait de longues prières surérogatoires durant lesquelles il récitait la totalité du Coran.

Tarawih

Cette pratique qu'on appelle " tarawih" le Prophètesaws  ne les pria avec les gens que trois nuits de suite durant le mois Ramadan, la quatrième nuit il pria seul de peur que cela devienne obligatoire pour les fidèles. Après la mort du Prophètesaws, son compagnon, Abou Bakr  radi allahu anhu, n'a pas poursuivi cette pratique (en groupe) durant les deux années de son califat. C'est le second calife de l'islam, Omar ibn al-Khattab  radi allahu anhu, qui l'instaura en organisant ses prières en groupe. 

Aïcha radi allahu anha1, a dit : "le Messagersaws s’abstenait d’une pratique qu’il aimait par crainte que les gens l’adoptassent et qu’elle fût rendue obligatoire". (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

Le Prophètesaws a dit :  "La meilleure prière pour l’homme est celle accomplie chez lui, sauf les prières obligatoires.

La compilation du Coran sous forme de livre (Mous’haf) et sa diffusion

Après la mort du Prophètesaws, durant une bataille qui visait à mater une rébellion qui avait déjà débuté du vivant du Prophètesaws, de nombreux mémorisateurs du Coran (Hafiz) sont tombés martyrs. Le calife Abou Bakr  radi allahu anhu a alors décidé de rassembler le Coran sous forme de livre. Il a fait appel pour cela à Zayd bin Thabit radi allahu anhu qui avait été le principal scribe du Prophètesaws durant ses dernières années. Zayd était l’un des plus importants mémorisateurs du Coran et avait aussi participé à la dernière vérification du Coran (arda akhira). Pour chaque verset, il avait été exigé une preuve écrite et les témoignages de mémorisateurs. Ainsi, une fois l’exemplaire final complété, le premier Coran compilé sous forme de livre a été gardé et protégé par le calife Abou Bakr radi allahu anhu. Puis durant le califat d’Omar bin Khattab radi allahu anhu l’enseignement du Coran a été encouragé sur tout le territoire du nouvel État musulman. Omar  radi allahu anhu désirait multiplier et transmettre des copies authentifiées du Coran dans chaque contrée de l’empire, mais cela a été offert qu’au calife suivant, Othman bin Affân radi allahu anhu.

Othman radi allahu anhu a demandé à recevoir l’exemplaire effectué durant le califat d’Abou Bakr radi allahu anhu et a chargé une commission, avec à sa tête à nouveau Zayd bin Thabit radi allahu anhu, d’effectuer sept copies de cette compilation. Cette commission a été autorisée par le Calife à revoir l’écriture du Livre et a exigé à tous les compagnons de s’en tenir à cette unique version. Il a présenté cette version à tous les érudits du Coran de la capitale, Médine. Puis, il a envoyé ces copies dans les différents centres de l’empire. Il a par ailleurs ordonné la destruction de toutes les compilations personnelles.

Aujourd’hui, il existe des centaines de milliers de hafiz (mémorisateurs du Coran) et le Coran a atteint les quatre coins du monde. Il est époustouflant de voir qu’il n’existe aucune différence entre la Révélation mémorisée par tous ces hafiz et les millions d’exemplaires présents dans le monde entier.

Les caractéristiques du Coran

Les caractéristiques du Coran qui le différencient et le rendent supérieur aux autres Livres sacrés sont :

Les livres sacrés passés ont totalement disparu ou ont été en grande partie falsifiés, alors que le Coran a été protégé et transmis jusqu’à nos jours dans toute son originalité, sans aucune modification. Le Coran n’a pas été révélé en une fois, mais petit à petit, verset par verset, selon des événements. Ce qui a facilité sa mémorisation et sa compréhension.

Les Livres passés ont été révélés pour une période de l’histoire limitée, tandis que les prescriptions du Coran, elles sont valables jusqu’à la fin des temps, car plus aucun Livre ne sera révélé.

Alors que les anciens Livres ont été envoyés à un peuple en particulier, le Coran a été révélé pour toute l’humanité. Il contient des vérités et des sagesses pouvant répondre aux problèmes de toutes les époques.

Le Coran est le plus important miracle du Prophètesaws et il perdure dans le temps contrairement aux autres miracles. C’est un miracle littéraire et scientifique inimitable. Le Coran semble avoir été révélé pour toutes les époques : il contient tous les besoins nécessaires aux individus et à la société pouvant ainsi répondre aux difficultés de chaque époque.

Le contenu du Coran

Le Coran est Le livre sacré qui organise les relations entre Allahazawajalb, l’univers et l’humanité. En raison de la complexité de ces relations, le Coran aborde les sujets en les juxtaposant les uns aux autres. Tous les sujets traités, tels que l’histoire des prophètes, la croyance, les prescriptions sociales ou la morale, sont abordés les uns dans les autres, à un tel point que si une personne désire étudier un sujet précis du Coran, elle sera dans l’obligation de lire la totalité du Coran en se focalisant sur ce thème précis. Ainsi, tous les autres sujets liés à ce point pourront être visualisés et une prise de conscience des relations et des influences qui lient différents thèmes pourra s’effectuer.

La plus importante caractéristique du Coran est qu’il soit un livre de guidance. Ainsi, les sujets les plus importants de la Révélation sont l’essence d'Allah azawajalb, ses attributs, ses actions et sa relation avec l’Homme, ainsi qu’avec l’univers. Puis viennent, les thèmes tels que l’histoire de l’humanité, l’univers et la vie dans l’au-delà. Tous les autres sujets sont traités autour de ces thèmes principaux. Ainsi, il a aussi été question dans le Coran de certains sujets scientifiques. Cependant, il ne faut pas oublier que le Coran est en avance par rapport à toutes les époques. Ainsi, si les connaissances de notre époque avaient pu élucider la totalité des sujets scientifiques traités par le Coran, il perdrait son caractère miraculeux pour les générations à venir. Certains versets coraniques ont été compris que plusieurs siècles plus tard et selon leur niveau de connaissance, d’autres versets attendent d’être compris par les générations futures. C’est pour cette raison que le Coran est un miracle linguistique pour toutes les générations et contient aussi dans ses sens, des miracles scientifiques qui restent à la découverte des générations à venir (il est important de rappeler que ces versets encore incompris n’engendrent pas un manque dans la foi et la religion des croyants, mais concernent généralement les sujets liés à l’univers).

Les thèmes principaux du Coran

La croyance : le sujet central du Coran porte sur l’existence d'Allah azawajalb, son unicité (tawhid) et les croyances contraires à cela (shirk). Rajoutons à cela les thèmes liés à la croyance qui sont très souvent traités tels que l’histoire des Prophètes et leurs combats sur la voie du monothéisme, les anges et leurs responsabilités, la Révélation et les livres sacrés, le destin et la vie dans l’au-delà qui en fait partie.

L’adoration : les actes et les conduites (‘ibada) incombant à ceux qui ont cru (les croyants) au message divin sont très fréquemment répétés dans le Coran. Les principales adorations sont la prière, le jeûne, le pèlerinage, l’aumône, le partage, le repentir, l’évocation (dhikr), l’invocation. Mais le Coran a élargi le concept de servitude à Allahazawajalb à un tel point que de nombreux simples actes rentrent dans le cadre des bonnes œuvres et de l’adoration.

L’organisation de la famille et de la société : le Coran contient des réglementations et des explications permettant la durabilité et l’équilibre de la société sur des points tels que le commerce, le dépôt, les dons, l’héritage, le testament, la vie conjugale, le mariage et le divorce. Ces normes sont les conditions nécessaires permettant la paix et la sérénité de la société. Ainsi, il a aussi été question de sanctions à l’encontre de celui qui ne respecte pas ses normes et nuit aux droits d’autrui.

Les principes éthiques : la bonne conduite et les vertus sont aussi très souvent abordées par le Coran et sont généralement exposées en lien avec la croyance en Allah azawajalb et au jour dernier. Parmi celles-ci, nous pouvons citer la sincérité dans nos adorations, le respect des parents, bien s’entendre avec son entourage, ordonner le bien et interdire le mal, la justice, la clémence, la modestie, l’empathie et l’affection à l’égard des faibles et répandre la paix et l’amour.

Le dhikr et l’invocation : le Coran contient des exemples d’invocations issues des Prophètes ou des personnes pieuses nous indiquant comment l’Homme peut répondre à son besoin de s’en remettre à Allah azawajalb. Mais offre aussi la possibilité d’accéder à des invocations enseignées par notre Seigneur Lui-même azawajalb.

L’histoire (qissas) des Prophètes et des peuples passés : Il est question dans le Coran de certains prophètes allant d’Adamalaihisalam, le premier homme et Prophète, au dernier des Prophètes, Mohammedsaws. Leurs vies et leurs combats sur la voie du monothéisme ont été présentées sous forme d’histoire ainsi que les relations qu’ils ont entretenues avec leur peuple. Ces qissas sont le résumé de plusieurs milliers d’années, la mémoire de l’humanité et une boussole pour les générations futures. Ces histoires sont aussi considérées comme un miracle du Prophètesaws, car il n’était en aucun cas informé de tous ces événements.

La vie dans l’au-delà, la sanction et la récompense : le Coran nous informe qu’en dehors de cette vie d'ici-bas, il existe une autre vie qui débute avec la mort, continue dans la tombe, puis se poursuit par le jour du jugement et se finit par le paradis ou l’enfer. Il donne les preuves logiques et expérimentales de la possibilité d’une vie dans l’au-delà. Dans le Coran, la croyance, l’adoration et les principes éthiques sont quasiment toujours liés à la croyance en l’au-delà.

Les sujets liés à l’univers : le Coran nous appelle sans cesse à méditer sur le ciel, les montagnes, les roches, la terre, l’Homme et les autres créatures, a la création. Il affirme clairement que tout l’univers et ce qu’il renferme ont été créés par Allah azawajalb au service des êtres humains. Mais il nous conseille aussi de faire usage de tous ces bienfaits avec équilibre, loin de tout abus et gaspillage.


يُريِدُونَ لِيُطۡفِٔــُٔواْ نُورَ اؐللهِ بِأَفۡـوَٰهِهِمۡ وَ اؐللهُ مُتِمُّ نُورِهِ ۧ وَلَوۡ كَرِهَ اؐلْكـٰفِـرُونَ



"Ô Allah, vivifie nos cœurs et accorde-nous les mêmes grâces que celles qu’ont reçues nos nobles prédécesseurs !"

 Qu'Allah azawajalb nous protège tous contre le mal des mauvais caractères et des passions, il est certes celui qui entend les invocations, et c’est celui vers qui est l’espoir, il nous suffit et est notre meilleur garant.


Wa Allâhou A’lam

Allah azawajalb est le plus savant
Qu'Allah nous éclaire de sa lumière

band decoJe demande humblement à Allah azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du Prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.

© Copyright 2022 - L'Islam.com - La religion Véridique
Louange à Allah pour nous avoir permis de créer ce site. Qu'Allah nous protège et tous ceux qui nous suivent