ِسُبْحَانَ اللَِه و بِحَمدِهِ عَدَدَ خَلْقِهِ و رِضَا نَفْسِهِ وزِنَةَ عَرْشِهِ و مِدَادَ كَلِمَاتِه
user_mobilelogo

بِسْمِ اللَّـهِ الرَّحْمَـٰنِ الرَّحِيمِdecorarabesqueD2decorarabesqueG2

La magie

La magie est appelée "Sihr" en arabe pour la finesse de ses voies d'emprise et parce que les magiciens manipulent des objets occultes qui leur permettent de provoquer l'hallucination chez les gens, de les brouiller, d'éblouir leurs yeux, de leur nuire, de voler leurs biens et d'autres choses encore, par des moyens dissimulés qui échappent à la plupart des gens.

Dans la jurisprudence islamique, la magie consiste dans les effets produits par les manipulations des magiciens qui s'expliquent par des hallucinations et des brouillages que le témoin croit réels alors qu'ils ne le sont pas.

C'est pourquoi Allâh azawajalb dit à propos des magiciens de Pharaon :

 Ils dirent : "Ô Moïse, ou tu jettes, (le premier ton bâton) ou que nous soyons les premiers à jeter ?" Il dit : "Jetez plutôt". Et voilà que leurs cordes et leurs bâtons lui parurent ramper par l'effet de leur magie. Moïse ressentit quelque peur en lui-même. Nous lui dîmes : "N'aie pas peur, c'est toi qui auras le dessus. Jette ce qu'il y a dans ta main droite ; cela dévorera ce qu'ils ont fabriqué. Ce qu'ils ont fabriqué n'est qu'une ruse de magicien ; et le magicien ne réussit pas, où qu'il soit". " (Coran, 20/65-69)

La magie peut se faire à travers des objets et des nœuds auxquels les magiciens soufflent.

A ce sujet Allâh azawajalb dit : "Contre le mal de celles qui soufflent (les sorcières) sur les nœuds" (Coran, 113/4)

Allâh azawajalb a affirmé que leur mécréance se manifestait à travers l'enseignement de la magie. Allah (azawajalb) dit :

« ... les diables : ils enseignent aux gents la magie ainsi que ce qui est descendu aux deux anges Hâroût et Mâroût, à Babylone ; mais ceux-ci n'enseignaient rien à personne, qu'ils n'aient dit d'abord : "Nous ne sommes rien qu'une tentation : ne sois pas mécréant. Ils apprennent auprès d'eux ce qui sème la désunion entre l'homme et son épouse. Or ils ne sont capables de nuire à personne qu'avec la permission d'Allah. » (Coran 2/102)

Cela veut dire par-là que la magie et tous les maux qui en découlent ont fait l'objet d'un décret précédent d'Allâh. Car rien des choses d'ici-bas (la vie terrestre) et de l'au-delà ne se passe sans se conformer à un décret précédent, décidé bien avant que tous "Soit".

La magie relève des connaissances et pratiques sataniques. A ce propos, le Très Haut azawajalb: "Et ils suivirent ce que les diables racontent contre le règne de Salomon. Alors que Salomon n'a jamais été mécréant mais bien les diables…. Et ils savent, très certainement, que celui qui acquiert (ce pouvoir) n'aura aucune part dans l' au-delà. Certes, quelle détestable marchandise pour laquelle ils ont vendu leurs âmes! Si seulement ils savaient!" (Coran 2 /102 ) et plus loin, dit aussi : "... Et les gens apprennent ce qui leur nuit et ne leur est pas profitable. ..." (Coran 2/102).

Les opinions émises par les savants musulmans sur la pratique de la magie. A ce sujet, il y a consensus de la communauté musulmane sur l’interdiction de ce genre de pratique. La magie qui est accompagnée par des gestes ou des paroles en contradiction avec l’enseignement du Tawhîd (Unicité d’Allah) ou avec les principes fondamentaux de l’Islam en invoquant l’aide de Satan, est même considérée comme du "Koufr" (infidélité).


Wa Allâhou A’lam

Dieu azawajalb est le plus savant

band decoJe demande humblement à Allah azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.

decor rond2