La vie sociale

L’Islam est une religion humaniste et universelle qui s’adresse au genre humain dans son ensemble et dans sa diversité, il a sans doute fixé le lien qui unit tous les êtres humains quelques soient les différences qui les caractérisent. Ce lien se manifeste clairement dans le verset suivant :

Allah azawajalb dit : "Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des peuples et des tribus, pour que vous vous entre connaissiez".  (Coran 49:13)

Allah azawajalb dit :"Ô hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être et qui, ayant tiré de celui-ci son épouse, fit naître de ce couple tant d’êtres humains, hommes et femmes. Craignez Allah au nom duquel vous vous demandez mutuellement assistance, et craignez de rompre les liens du sang. Certes, Allah vous observe en permanence". (Coran 4:1)

L'homme passe son existence en compagnie de ses semblables, dans une société et une communauté humaine qui lui garantit un environnement convenable et nécessaire à sa nature et à son épanouissement. Le fait de tirer profit des relations bénéfiques qui nous unissent aux autres aujourd'hui sera utile à l'indépendance d'esprit. Nous devons comprendre le besoin spirituel de l'amitié pour ensuite tracer et exécuter nos plans sur la base des contingences de l'amitié. 

C'est ainsi que notre bonheur futur est intimement lié à la vie en communauté et à ses limites, car le fait de tirer profit des relations bénéfiques qui nous unissent aux autres aujourd'hui sera utile à l'indépendance d'esprit demain. Nous devons comprendre le besoin spirituel de l'amitié. Si l'homme ne se lie pas avec ses semblables d'un lien d'amitié, le sentiment qui le dominera dans sa vie sera celui du vide, de l'anxiété, du désespoir et de l'égoïsme.

Il est important d'apprendre à vivre avec les gens et à les fréquenter. Nous ne trouverons jamais des personnes ayant les mêmes pensées, les mêmes sentiments ou les mêmes croyances et il est très rare que les gens parviennent à une unanimité, même sur les sujets les plus simples. Nous devons donc être conscients de cette réalité et, autant que possible, nous adapter et nous habituer aux différentes personnalités et caractères pour pouvoir vivre paisiblement avec ces gens tout en tissant avec eux des liens et des relations empreintes de cordialité et d'honnêteté.

Le comportement de tout individu doit être régi par des convenances fondées sur des raisons et des motivations morales bien définies. L'homme doit savoir que la loi de la vie sociale nous apprend à accepter des choses qui ne nous satisfont pas, et même qui sont contraire à nos pensées et à nos opinions, et d'éviter de suivre les rêves et les illusions pour obtenir ce que l'on désire.

L'homme peut, de manière générale, choisir entre deux voies. L'une est de se soumettre aux forces naturelles de son corps et d'enchaîner son esprit aux désirs et aux tentations de l'âme. L'autre est de répondre à l'appel de l'être et à ses aspirations divines et d'obéir à ses orientations profondes et sublimes. Par là, l'homme prendra conscience de la valeur de son être.

Ce choix continuel et quotidien durera jusqu'à la mort de l'homme. Il devra profiter de chaque occasion pour s'élever et éviter de régresser et de perdre son âme. L'important, compte tenu de la brièveté de la vie, est que l'homme songe à acquérir, durant cette courte vie, un capital qui lui sera compté dans l'autre monde. Nul doute que s'il arrive à dominer les désirs bas et avilissants et s'il dompte ses penchants, il pourra alors se doter d'un capital qui lui ouvrira les portes de la vie éternelle.

L'Islam tente de ramener un peu d'ordre et de concentration dans la raison humaine en conseillant le discernement dans le choix des amis et des compagnons, la discipline dans l'action et la prise de décision et la réflexion en toute chose, pour que l'homme puisse accéder aux niveaux les plus nobles et réaliser ainsi la plénitude totale qui n'a aucun équivalent matériel.

La fréquentation de gens qui respectent les valeurs morales et humaines est une occasion pour développer les potentialités spirituelles de l'homme. Le champ de la pensée s'élargit à leur contact et l'amour du bien et de l'honneur se développe dans les cœurs. Si la fréquentation est pauvre, ni ses qualités ni ses sentiments ne se développeront, et si son environnement est mauvais, il influera sur ses activités. De même, l'homme prend connaissance de ses faiblesses propres et peut espérer son redressement en observant les hommes de qualité. Par cette comparaison, il échappera progressivement à l'influence néfaste des mauvais penchants et accédera au discernement. L'homme doit défendre son esprit contre les effets de l'environnement et du social, car tout le monde, sans exception, est influencé par ses semblables.

Le rôle de la religion n’est pas seulement un ensemble de croyances et de pratiques cultuelles, c’est aussi une morale et des relations humaines.

Le Messager saws a vivement insisté sur l’amour vis à vis de son prochain. Il savait qu’une nation dépourvue de fraternité, d’amour et d'union est une nation déstabilisée, car Allah azawajalb vient à l’aide du serviteur aussi longtemps qu’il aide son frère et Allah azawajalb aime son serviteur aussi longtemps qu’il aime son frère.

Le Messager sawsa dit :

" Un homme était allé rendre visite à un frère dans un village voisin, en chemin Allah envoya un ange sous forme humaine à cet homme. 
- L'ange dit : "Où vas-tu ?" 
- L’homme répondit : "Je vais rendre visite à un frère dans ce village".
- L’ange lui demanda : "Y vas-tu pour lui demander un service ? ". 
- L’homme dit : "Je vais le voir, car je l’aime en Allah". 
- L’ange lui dit : "Alors, je t'informe que je suis un ange d’Allah, et je t’annonce qu’Allah t’aime comme tu as aimé ton frère".  (Rapporté par Mouslim) 

L’Islam va continuer d'augmenter et elle deviendra Inch'Allah la religion la plus répandue dans le monde. La raison de cet essor n'est pas seulement due à l'augmentation des personnes qui se tournent vers cette belle religion, mais une des forces de l'Islam est de transformer quelqu'un de mauvais en quelqu'un de bon envers son frère, ce qui crée l’amour, la fraternité et l’union dans cette société de "chacun-pour-soi" dans laquelle nous vivons aujourd’hui, jusqu’à ce qu'il fasse aimer pour eux ce qu'il aime pour lui même.

Allah azawajalbdit : "Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle et Nous vous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre connaissiez. Le plus noble d’entre vous auprès d'Allah, est le plus pieux". (Coran 49:13)

Allah azawajalb dit : "Les croyants ne sont que des frères. Etablissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu'on vous fasse miséricorde ". (Coran 49:10)

Allah azawajalbne se limite pas à affirmer l'importance de la fraternité, mais il l'entoure de commandements et d'interdits qui en font une réalité concrète entre les individus de la société.

Le Messager saws a dit : "Nul ne sera véritablement croyant tant qu’il n’aimera pas pour son frère ce qu'il aime pour lui-même. (Rapporté par Boukhâri et Mouslim)

Le Messager saws a dit : Les musulmans, dans l'amour, l'affection et la miséricorde qu'ils se portent, sont comparables à un seul corps. Lorsqu'un membre est affecté, c'est l'ensemble du corps qui ressent la douleur et s'enfièvre"(Rapporté par Boukhâri et Mouslim)

Une relation réussie, se construit avec des gens qui savent partager et respecter l'autre  comme il est et non pas comme nous voulons qu'il soit, car personne n'est parfait, et croyez-moi, c’est ce respect qu’on aura vis-à-vis de l’autre qui permettra a cette personne de changer pour le mieux et de nous aimer.

Le Messager saws a dit :  "Ne vous jalousez pas, n'enchérissez pas les uns sur les autres, ne vous haïssez pas, n'agissez pas avec perversité les uns à l'égard des autres, ne concluez pas d'achats au détriment les uns des autres. Soyez, ô serviteurs d'Allah, tous frères. Le musulman est frère du musulman, il ne l'opprime pas, ni ne l'abandonne et il ne lui ment pas, ne le méprise. La crainte d'Allah se trouve ici". Il montra trois fois sa poitrine et ajouta : "Le pire de l'iniquité est que le musulman méprise son frère musulman. Tout ce qui appartient au musulman est interdit au musulman : son sang, son bien et son honneur"(Rapporté par Mouslim)

Malheureusement, de plus en plus nombreux sont ceux qui se plaignent de voir augmenter les divergences et tiraillement au sein de la communauté musulmane. Cette division à laquelle sont confrontés beaucoup de pays et de sociétés est due en grande partie à la non application des règles de la véritable fraternité islamique entre les croyants !

Et le plus grave dans tout ça, le plus triste, le plus désolant et absurde est que cette division, ce manque de cohésion est présent chez les gens de la Sunna authentique pure et ceci remplit de joie et satisfait les ennemis de la voix prophétique, pendant que les gens de la vérité se préoccupent les uns des autres !

Le respect du caractère sacré du musulman est absent ou extrêmement négligé, les personnes ne respectent pas les droits de leurs frères, alors que ceci est obligatoire en vérité comme ceci est clairement établi dans Le Coran et la Sounna.

Le musulman ne doit pas être injuste avec ceux qui le sont envers lui et ne doit pas trahir ceux qui le trahissent et doit s’adapter à l’environnement dans lequel il vit et ne doit pas se faire justice lui-même, car notre religion ordonne l’ordre et déteste le chaos sur terre et le désordre. Ne regarde pas comment agit untel ou untel avec toi, ni comment il agit envers toi, mais plutôt prends en compte et applique ce qu’Allah azawajalb t’ordonne !

 

Wa Allâhou A’lam
Allah azawajalbest le plus savant

band deco


Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Ton serviteur et Messager, notre Prophète Mohammed saws, qu’Allah azawajalb soit satisfait de ses successeurs (califes) bien dirigés, les imams bien guidés : Abou Bakr, 'Omar, 'Outhman et Ali radi allahu anhum et tous les autres compagnons radi allahu anhum et ceux qui les ont succédés et ceux qui ont succédé à ceux-là sur le même chemin jusqu’au jour de la résurrection.

Je demande humblement à Allah azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.