decorarabesqueD2decorarabesqueG2

L'épreuve de la tombe

 

Le jour où l’Homme se trouvera seul, isolé de sa famille et de toute compagnie;
séparé de tout sauf de ses œuvres !


Ô musulman, n’est-il pas nécessaire que nous abordions ce sujet don beaucoup de monde se détourne, afin de faire tout notre possible pour être parmi les bienfaisants et voir le fruit de nos efforts.

L’existence formelle du châtiment et des délices de la tombe, ainsi que de l’interrogatoire des deux Anges sont confirmés par les différents Hadith rapportés du Prophète saws et les textes, ainsi que par les Oulamas. Le mort est, corps et âme, soit dans les délices, soit dans les tourments. Toute personne décédée qui aura mérité le châtiment, en aura la part qu’elle doit subir, qu’elle ait été enterrée ou non, qu’elle ait été brûlée dans un incendie (incinérée) et réduite en cendre pour être répandue dans les airs ou qu’elle s'est noyée.

Se souvenir de la mort tout en connaissant sa réalité est de nature à limer l’iniquité, à briser l’injustice et de la tyrannie (en principe). Se souvenir de la mort tout en connaissant sa réalité est de nature à éradiquer la corruption sous toutes ses formes au sein de la société. Se souvenir de la mort tout en connaissant sa réalité est de nature à soigner les mœurs dans la Socièté.

Allah azawajalb veut nous enseigner que la mort, bien qu’intervenant après la vie, est le frein qui garantit la sécurité de l’homme dans son cheminement vers Lui azawajalb. C’est pourquoi azawajalb dit : "Beni soit celui dans la main de qui est la royauté, et il est Omnipotent. Celui Qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver (et de savoir) qui de vous est le meilleur en œuvre, et c'est Lui le Puissant, le Pardonneur." (Coran /1-2)

Allah azawajalb à défini que l’Homme doit traverser au cours de sa vie (terrestre et au-delà) certaine étapes. Ô fils d’Adam, tu as rendez-vous avec quatre étapes dans ta vie :

La première étape est la vie fœtale pendant laquelle le fœtus est dans le monde utérin ;
La deuxième étape est la vie terrestre dans laquelle nous évoluons ;
La troisième étape est la vie d’outre-tombe (al-hayât al-barzakhia), avec laquelle nous avons rendez-vous incessamment sous peu ;
La quatrième et dernière étape est la vie dans l’au-delà.

La preuve de l'Existance d'une vie outre-tombe est l'histoire relatée dans la sourate Yâ-Sîn, l’histoire de cet homme croyant qui exhortait son peuple à croire en Allah azawajalb et qui a été assassiné. Allah azawajalb le Très-Haut dit à son sujet : "Alors, il (lui) dit : "Entre au Paradis". Il dit : "Ah si seulement mon peuple savait! ... en raison de quoi mon Seigneur m’a pardonné et mis au nombre des honorés "." (Coran 36/26-27).  La situation de ce croyant qui dit cela n'est pas encore dans l'au-delà (Paradis), mais cela a lieu durant sa vie d’outre-tombe. La mort est une existence encore plus consistante, plus étendue et plus effective que la vie que nous menons dans ce monde précaire. 

Un jour Othman ibn affan radi allahu anhu s'est s’assit prés d’une tombe, il se mit à pleurer. On lui dit "Pourquoi pleures-tu, Ô chef des croyants?" Il disait voici la première demeure de l’Au delà. Cette tombe est notre première demeure. Si la demeure est agréable, tout ce qui s’en suit ne sera que meilleur et si la demeure est désagréable tout ce qui s’en suit sera pire encore. Si la personne était mauvaise et commettait des péchés, son âme n’entrera pas au ciel. S’il avait associé a Allah azawajalbune autre divinité, son âme tombera violemment du ciel jusqu’au sol.

Le Prophète saws a dit : "Il n’est rien que je n’avais pas vu auparavant qui ne m’ait été montré dans ma position-ci, y compris le Paradis et le feu. Il m’a été révélé que vous seryez exposés dans vos tombes à une épreuve ressemblant ou presque à celle du faux messie. Il vous sera demandé : "Que savez-vous de cet homme ?" Le croyant ou celui qui a la conviction dira : "C’est Mohammed, l’Envoyé d'Allah. Il nous est venu avec les preuves et la bonne direction. Nous avons répondu à son appel et l’avons suivi. C’est Mohammed ". Il le répétera trois fois. Il lui sera alors répondu : "Repose en paix. Nous savons que tu croyais avec conviction en lui." Quant à l’hypocrite ou à celui qui avait des doutes, il dira : "Je ne sais pas. J’ai entendu des gens dire une chose et je l’ai à mon tour dite ". (Rapporté par Boukhari et Mouslim)

Le Prophète saws a dit aussi : "Quand quelqu’un est placé dans sa tombe et quant ses accompagnateurs retournent chez eux, alors qu’il entend encore le bruit de leurs pas, deux Anges viennent alors à lui, le font asseoir et lui disent : "Que disais-tu à propos de cet homme Mohammed saws?". Le croyant dit : "J’atteste qu’il est le serviteur d'Allah et son Messager ". On lui dit : "Regarde la place qui t’était destinée en enfer, mais qu'Allah a remplacé pour toi en une place au paradis". Il les voit effectivement toutes les deux. Qatada radi allahu anhudit : "Il nous informa que sa tombe s’élargit de soixante-dix coudées et sera remplie de verdure jusqu’à la résurrection". Quant à l’hypocrite et à l’incroyant, on dira à chacun d’eux : "Que disais-tu de cet homme ?" Il dira : "Je ne sais pas. Je disais ce que disaient les autres". On lui dit : "puisses-tu ne jamais savoir et ne jamais suivre Mohammed !". On le frappe alors avec les marteaux de fer d’un coup entre les deux oreilles. Il pousse un cri qu’entendent toutes les créatures sauf les deux êtres pesants (l’homme et le génie). Sa tombe se rétrécit sur lui jusqu’à lui écraser les côtes." (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

Boukhari et Mouslim rapportent qu’Ibn ’Abbas radi allahu anhu a dit : "Passant devant deux tombes, l’Envoyé d'Allah sawsdit : "Ces deux morts sont soumis au tourment et ce n’est pourtant pas pour une grande chose ou plutôt si, pour une chose grave ! Le premier avait coutume de colporter des calomnies. Quant au second il ne se prémunissait pas contre son urine".

La mort de l'Homme dans la tombe est soit :

Pour le croyant, le début d'un heureux voyage éternel, car on lui annoncera son accès au paradis et sa durable jouissance de ses délices. On placera son registre à l'endroit le plus élevé. C'est alors que son âme sera contente et heureuse pour toujours.

Pour le mécréant, c'est le début d'un douloureux voyage éternel puisqu'il a suscité le dépit d'Allah azawajalb et l'on ne lui ouvrira pas les portes du ciel ni celles de la miséricorde. Son registre sera intégré au sidjdjin (livre cacheté) pour que son âme reste éternellement malheureuse.

Ce monde des morts, le Barzakh (période entre la mort et la Résurrection) personne en dehors d'Allah azawajalb ne connait la réalité et la modalité de cette vie transitoire, il se termine à la fin des temps lorsque Allah azawajalb décrète la résurrection dans une nouvelle création qui commence par le Jour du Jugement dernier.

Selon Aïcha radi allahu anha1, l’épouse du Prophètesaws a dit : "Mon Seigneur ! Je sollicite Ta protection contre le châtiment de la tombe, contre la tentation de l’Antéchrist, contre les épreuves de la vie et contre les épreuves de la mort. Mon Seigneur ! Je sollicite Ta protection contre les péchés et les dettes (Rapporté par Boukhari et par Mouslim). Ce hadith indique que le Prophète saws demande à être mis à l’abri contre le châtiment de la tombe. Ce qui prouve la réalité de ce châtiment.

L'épreuve de la tombe est une dure réalité que nous devons tous affronter un jour ou l'autre, alors œuvrons pour l'adoucir pendant qu'il est temps et qu'on peut faire quelque chose, car après ça seras trop tard.

Wa Allâhou A’lam
Allah azawajalb est le plus savant

band decoJe demande humblement à Allah azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.

Allah