يُريِدُونَ لِيُطۡفِٔــُٔو نُورَ اؐللهِ بِأَفۡـوَٰهِهِمۡ وَ اؐللهُ مُتِمُّ نُورِهِ ۧ وِلَوۡ كَرِهَ اؐلكـٰفِـرُونَ • • • هُوَ اؐلَّذِىۤ أَرۡسَلَ رَسُولَهُ ۥ بِاؐلۡهُدَىٰ وَ دِينِ اؐلۡحَقِّ لِيُظۡهِرَهُ ۥ عَلَى اؐلدِّينِ كُـلِّهِ ۦ وَ لَوۡكَرِهَ اؐلۡمُشۡرِكُونَ

decorarabesqueD2decorarabesqueG2

Les cinq piliers de l'islam


Ce hadith appellé aussi "Hadith de Jibrîl" relate une discussion entre l’Ange Jibrîl alaihisalamet le Prophète Mohamed saws. Le Compagnon ‘Omar radi allahu anhu qui parle, et dit dans ce hadith Quodsi :

"Un jour, alors que nous étions assis auprès du Messager d’Allâh , se présenta un homme vêtu d’habits d’une blancheur resplendissante, et aux cheveux très noirs. On ne pouvait distinguer sur lui aucune trace de voyage, alors que personne d’entre nous ne le connaissait. Il prit place face au Prophète . Il plaça ses genoux contre les siens, et posa les paumes de ses mains sur ses cuisses, et lui dit : "Ô Muhâmmad, informe-moi sur l’Islam." Le Messager d’Allâh  ﷺ dit alors : "L’Islam, consiste en ce que tu témoignes qu’il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allâh, et que Muhâmmad est le Messager d’Allâh, que tu accomplisses la Sâlat, verses la Zakât et jeûnes le mois de Ramadân, et que tu effectues le pèlerinage à la Maison d’Allâh (la Kaaba, à la Mecque) si tu en as les moyens." Son interlocuteur lui répondit : "Tu as dit vrai ", et nous de nous étonner qu’il l’interroge pour ensuite l’approuver. Puis, il reprit : "Informe-moi sur la Foi (imân)." Le Prophète ﷺ répliqua : "La foi (al imân) consiste en ce que tu dois croire en Allâh, en Ses Anges, en Ses Livres, en Ses Prophètes, au Jugement Dernier. Tu dois croire encore au destin, qu’il te soit favorable ou défavorable." L’homme lui dit encore : "Tu as dit vrai". Et il reprit : "Informe-moi sur la bienfaisance (al ihsân)", et le Prophète ﷺ lui répondit : "La bienfaisance consiste à adorer Allâh comme si tu Le voyais, car si tu ne Le vois pas, certes, Lui te voit." L’homme lui dit encore : "Informe-moi sur l’heure (du Jugement Dernier)", et le Prophète ﷺ lui répondit : "Sur l’heure du Jugement, celui qui est interrogé n’est pas plus savant que celui qui l’interroge." Là-dessus, l’homme lui dit : "Mais informe-moi sur ses signes précurseurs." Et le Prophète ﷺ lui répondit : "Ce sera lorsque la servante engendrera sa maîtresse, lorsque tu verras les va-nu-pieds, ceux qui vont nus, les miséreux, les bergers se concurrencer dans les constructions de bâtisses de plus en plus hautes." Là-dessus, l’homme partit. Je demeurai là un long moment, puis le Prophète ﷺ (me) dit : "Ô ‘Umar, sais-tu qui m’a interrogé ?" "Non", répondis-je. "Allâh et Son Envoyé sont plus savants." Il me dit alors : "Cet homme était l’Ange Jibril. Il est venu pour vous enseigner votre religion."(Rapporté par Mouslim selon ‘Omar, et par Bukhari et Mouslim selon Abou Houreyra).

Ces cinq piliers de l'Islam nous ont été transmis par Allah azawajalb au travers de son Prophète Mohamed saws, (extrait du Sahih Boukhari) :

Le Prophète saws a dit : "L'Islam est basé sur ces cinq principes :

De témoigner que nul autre que Dieu ne peut être adoré et que Mohamed est le Prophète d'Allah azawajalb,
D'effectuer le prière obligatoire (consciencieusement et parfaitement),
De jeûner pendant le mois de Ramadan,
De payer la Zakât (aumône obligatoire),
D'effectuer le Hadj (Pèlerinage à la Mècque)."

Ces actes cultuels pratiqués par le musulman doivent l'amener à avoir le plus beau comportement et les valeurs les plus nobles.

L'école de la prière (Salât) doit lui apprendre l'humilité, la sincérité, la bonne intention, le bon jugement, la sagesse...
L'école du Jeûne doit lui apprendre la patience, la compassion, l'amour du prochain, la miséricorde, l'indulgence...
L'école de la Zakât doit lui apprendre le partage, la générosité, l'entraide, l'altruisme...
L'école du Hadj (le pélérinage) doit lui apprendre l'endurance, la solidarité, la pureté de l'intention, l'indulgence, le respect...

De cette parole prophétique, nous savons donc quels sont les cinq piliers de l'Islam. Voici quelques détails et des liens avec davantage d'explications.

C’est la phrase qu’on souffle à l’oreille du nouveau né, celle que l’on récite la nuit avant de dormir ou celle que le croyant s’efforcera de prononcer avant de rendre l’âme le jour de sa mort. La première partie de la Chahada concerne l'attestation de l'unicité Divine, ou Tawhid en arabe. Or, le Tawhid est l'essence même de la religion musulmane. Il est indispensable, si l'on désire connaître profondément l'Islam, de bien comprendre son sens.

  1. La profession de foi
  2. La prière
  3. La Zakât
  4. Le jeûne
  5. Le Pèlerinage

La profession de foi (chahada) désigne la déclaration en arabe

أَشْهَدُ أَنْ لاَ إِلَهَ إِلاَّ اللَّهُ وَ أَشْهَدُ أَنَّ مُحَمَّدًا رَسُولُ اللَّهِ

Ash-hadu An-Laa Ilaha Illa-Allaah wa Ash-hadu Anna Muhammadan Rasool-Allaah

J'atteste que rien ne mérite d’être adoré excepté Allah et j'atteste que Mohamed est le messager d’Allah

Le sens de l’attestation que Muhammad est le Messager d’Allah est le suivant : obéir à ses commandements, attester de la véracité des informations dont il nous fait part, s’éloigner de ce qu’il a interdit et réprimé, et n’adorer Allah qu’au moyen de ce qu’il a légiféré.

Apprendre la prononciation

Tous les musulmans doivent accomplir les 5 prières obligatoires de la journée. Elles permettent de se ressourcer, de louer Allah azawajalb, en récitant des sourates du Coran, effectuant des invocations... Parmi les conditions de validité, il y a le respect des horaires, l'orientation du corps vers la Kaaba (Qibla, généralement l'Est).

La prière, de l’aumône légale (Zakât) et de l’explication du Tawhîd sont dans la parole d’Allah azawajalb: " Il ne leur a été commandé cependant, que d’adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif, d’accomplir la Salãt et d’acquitter la Zakãt. Voilà la religion de droiture." (Coran 98/5)

Savoir plus sur La prière

En arabe, ce terme signifie accroissement et, par extension, purification de la richesse. Tout musulman qui en a les moyens doit donner une partie de ses biens aux pauvres de la communauté. Cette institution a pour but de purifier l'âme du croyant de l'avarice, l'avidité, la convoitise et de cultiver en elle l'esprit de partage et de sacrifice.

La prière, de l’aumône légale (Zakât) et de l’explication du Tawhîd sont dans la parole d’Allah azawajalb : " Il ne leur a été commandé cependant, que d’adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif, d’accomplir la Salãt et d’acquitter la Zakãt. Voilà la religion de droiture." (Coran 98/5)

Savoir plus sur La Zakât

Pendant un mois lunaire, de l'aube au coucher du soleil, le Musulman doit s'abstenir de manger et de boire. À chaque instant pendant le jeûne, il réprime ses passions et ses désirs. C'est un moyen pour le musulman de se purifier et de gagner le pardon de Dieu. Ce jeûne a lieu tous les ans pendant le neuvième mois de l'année lunaire.

Le jeûne est dans la parole d’Allah azawajalb: "Ô vous les croyants ! On vous a prescrit le as-Siyãm comme on l’a prescrit à ceux d'avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété." (Coran 2/183).

Savoir plus sur Le jeûne

Chaque Musulman doit effectuer le Hadj (Pèlerinage) à la ville sainte de La Mecque une fois dans sa vie, si cela est économiquement et physiquement possible. Il est composé de rituels. Des millions de croyants, chaque année, viennent de tous les horizons sociaux, toutes les régions géographiques du monde et culturels s'y retrouver pour y célébrer leur adoration d'Allahazawajalb.

Le pèlerinage est dans la parole d’Allah azawajalb: "... Et c’est un devoir envers Allah pour les gens qui en ont les moyens, d’aller faire le pèlerinage à la Maison. Et quiconque ne croit pas... Allah se passe largement des mondes." (Coran 3/97)

Savoir plus sur Le Pèlerinage

 

 

band decoJe demande humblement à Allah azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans
sous la bannière du prophète Mohamed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.

Allah