decorarabesqueD2decorarabesqueG2

Le sacrifice
de l'Aïd El-Adha

La date de cette fête qui marque la fin du pèlerinage et qui est fixée par le calendrier lunaire n’est connue et confirmée qu’une dizaine de jour auparavant.1  Le sacrifice doit commencer le matin du jour de la fête après la prière de l’Aïd qui commence 20 minutes environ après le lever du soleil. La bête tuée avant la prière de l’Aïd n’est pas considéré comme un sacrifice, c'est une fête qui dure trois jours. Le jour de l’Aïd est un jour de fête durant lequel nous devons faire preuve de générosité, de bienfaisance, de bonté et de piété.

Le Prophète saws a dit :  "Celui qui a prié notre prière et qui a fait le rituel, il a été conforme à notre sounna et celui qui a fait le rituel avant notre prière, ceci est de la viande qu’il égorge autre que cela". (Rapporté par Boukhâri et Mouslim)

Ce rituel rappelle l’épisode du sacrifice d’Ibrahim. Ainsi, il est d’usage de se rendre à Mina – lieu situé près de la ville sacrée et lieu supposé où le Prophète alaihisalam emmena son fils - afin de jeter des pierres sur des piliers. Cet acte symbolise la foi et le rejet de la tentation du diable, à l’image d’Ibrahim alaihisalam dans le Coran.

Le sacrifice du Prophète Ibrahim alaihisalam : Base de l’Aïd al-Adha

Allahazawajalb dit à propos de son fidèle serviteur et ami Abrahamalaihisalam : "Et il dit : "Moi, je pars vers mon Seigneur et Il me guidera. Seigneur, fais-moi don d'une (progéniture) d'entre les vertueux". Nous lui fîmes donc la bonne annonce d'un garçon (Ismaël) longanime. Puis quand celui-ci fut en âge de l'accompagner, (Abraham) dit : "Ô mon fils, je me vois en songe en train de t'immoler. Vois donc ce que tu en penses". (Ismaël) dit : " Ô mon cher père, fais ce qui t'es commandé : tu me trouveras, s'il plaît à Allah, du nombre des endurants". Puis quand tous deux se furent soumis (à l'ordre d'Allah) et qu'il l'eut jeté sur le front, voilà que Nous l'appelâmes "Abraham ! Tu as confirmé la vision. C'est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants". C'était là certes, l'épreuve manifeste. Et Nous le rançonnâmes d'une immolation généreuse. Et Nous perpétuâmes son renom dans la postérité : "Paix sur Abraham". Ainsi récompensons-Nous les bienfaisants ; car il était de Nos serviteurs croyants. Nous lui fîmes la bonne annonce d'Isaac comme prophète d'entre les gens vertueux. Et Nous le bénîmes ainsi que Isaac. Parmi leurs descendances il y a (l'homme) de bien et celui qui est manifestement injuste envers lui-même." (Coran 37/99-113).

Ainsi, avec un seul fils dans sa maison, Ibrahim alaihisalam rencontre son plus grand test, mais c’est celui qui nous ouvre une meilleure compréhension dans le droit chemin. Cette histoire du Livre, est la raison pour laquelle l’Aïd al-Adha est célébré. Mais ce n’est pas seulement un événement historique. C’est beaucoup plus.

Allâh azawajalb dit dans le Coran :

﴾إِنَّا أَعْطَيْنَاكَ الْكَوْثَرَ ﴿١﴾  فَصَلِّ لِرَبِّكَ وَانْحَرْ﴿٢﴾  إِنَّ شَانِئَكَ هُوَ الأَبْتَرُ ﴿٣

Allah azawajalbdans Sa parole : (فَصَلِّ لِرَبِّكَ وَانْحَرْ) (faSalli li Rabbika wa nHar)  "faSalli li Rabbika" c’est-à-dire la prière de l`Aïd ; "wa nHar" c’est-à-dire "égorge". L’imam Boukhâri a rapporté dans son Sahîh que le Messager de Allah saws, a fait le sacrifice de deux moutons ayant des cornes et qui étaient de couleurs plus blanches que noir.

Le mérite du sacrifice

Il est connu et confirmé que Le Messager de Allah saws, a incité sa communauté aux actes de bien, au bon comportement et à l’augmentation dans l’obéissance et il a incité à dépenser dans les voies de bien. Tous ceux-ci sont des bonnes caractéristiques reconnues auprès des gens, car ces choses-là aident à renforcer les liens entre les gens.

Dans un Hadith rapporté par `Aïcha radi allahu anha1, dit que le Messager de Allah saws, a dit : "Sacrifiez, il n’y a pas un musulman qui se dirige vers la Qiblâ avec la bête pour le sacrifier sans que son sang et sa laine ne soient des Haçanât pour lui au Jour Dernier".

Dans un autre Hadith rapporté par Boukhâri, a dit que le Messager de Allah saws, a dit : "Ce par quoi on commence notre jour : on fait la prière puis on revient et on égorge. Celui qui fait ainsi, il aura fait notre sunna".

Il est d’usage de partager la viande en trois parties. La première partie revient à la famille, la seconde aux voisins, amis, collègues et connaissances, la troisième aux pauvres.

Le caractère recommandé du sacrifice

 D’après ‘Anas, le Messager de Allah saws, sacrifiait par deux béliers et ‘Anas a dit : "et moi je fais de même".

Le sacrifice est une chose très recommandée. Le sacrifice n’est obligatoire que suite à un vœu – nadhr -. La preuve de Ach-Châfi de cela est un Hadîth rapporté par Mouslim : "Si vous voyez le croissant de lune de dhou l-Hijja et que l’un d’entre vous veut faire le sacrifice, qu’il ne touche pas ses cheveux ni ses ongles". L’imam Ach-Châfi`iy, que Allah l’agrée a dit : ceci est une preuve que ce n’est pas obligatoire, car le Prophète saws a dit "idhâ ‘arâda" c’est-à-dire "s'il veut". C’est une preuve que c’est un choix. Si c’était une obligation, le Prophète saws n’aurait pas dit "s'il veut faire le sacrifice".

De même, Abou Bakr AS-Siddiq et `Omar ibn Al-Khattâb radi allahu anhum, ont dit que le sacrifice était une chose très recommandée pour celui qui en à la capacité. Il a été confirmer qu’ils ne faisaient pas le sacrifice de peur que les gens ne croient qu’il est obligatoire, comme le Prophète sawsavait fait pour les tarawihs.

1 Chaque année, les responsables musulmans de France attendent l’annonce du 1er jour mois de Dhou al Hijja (12e mois lunaire) par la cour suprême saoudienne qui s’appuie sur la vision oculaire. Le CFCM et les mosquées annoncent alors aux fidèles la date du 1er jour de la fête du sacrifice qui correspond au 10e jour de ce mois lunaire.
band deco

Qu’Allah vous garde et vous protège en cette heureuse occasion.
Puisse-t-Il vous bénir à l’occasion de l’Aïd Al Adha.
Que cette fête soit un évènement heureux en compagnie de notre famille et nos amis

Je demande humblement à Allah azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du Prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.

Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Ton serviteur et Messager, notre Prophète Mohammed saws, qu’Allah azawajal vertsoit satisfait de ses successeurs (califes) bien dirigés, les imams bien guidés : Abou Bakr, 'Omar, 'Othman et Ali et tous les autres compagnons radi allahu anhum et ceux qui les ont succédé et ceux qui ont succédé à ceux-là sur le même chemin jusqu’au jour de la résurrection.

Copyright ©  2022 - L'Islam.com - La religion Véridique
Louange à Allah pour nous avoir permis de créer ce site. Qu'Allah nous protège, ainsi que tous ceux qui nous suivent.