decorarabesqueD2decorarabesqueG2

 Hadiths et traditions

Hadith Quodsi dans laquelle le Prophète saws relate la parole d’Allah azawajalb selon son sens et non dans ses termes exacts.

Allah azawajalb dit : "Ô Mes serviteurs ! Si l’ensemble des hommes et des djinns, du premier au dernier d’entre vous, avaient le cœur aussi bon que le meilleur homme parmi vous, cela n’augmenterait pas Ma royauté en quoi que ce soit. Ô Mes serviteurs ! Si l’ensemble des hommes et des djinns avaient le cœur aussi mauvais que le pire homme parmi vous, cela ne diminuerait en rien Ma royauté". (Rapporté par Mouslim) La reconnaissance du serviteur vis-à-vis du bienfait d’Allah azawajalb est une bonne action, dont les conséquences et les bénéfices sont profitables à son auteur. Si le serviteur fait preuve de reconnaissance, cette action lui sera utile ici-bas et dans l’au-delà.

L'ultime récompense pour les musulmans, est la vision d'Allahazawajalb, dépourvu de tout voile, cette vision ne comportera aucune confusion réservée aux croyants, une fois admit au paradis.

Le Prophète saws a dit : "Vous verrez votre Seigneur au jour du jugement, vous ne douterez pas de cette vision tout comme vous ne douterez pas si vous voyez la lune une nuit de pleine lune". (Rapporté par Boukhari et Mouslim)

Le vendredi

Ibn-'Omar rapporte que 'Omar-ben-El-Khattâbradi allahu anhuétait le jour du vendredi, debout pour le prône, lorsqu'un homme, ayant fait partie des premiers mohâdjirin et des Compagnons du Prophètesaws, entra (dans la mosquée). 'Omar cria à cet homme : "Quoi ! À cette heure ! - J'étais occupé, répliqua celui-ci ; je n'étais pas rentré chez moi quand j'ai entendu l'appel à la prière et je n'ai fait autre chose après cela que mes ablutions. - Comment ! Les ablutions ! S'écria 'Omar, alors que tu savais que l'Envoyé d'Allah ordonnait la lotion."

Au rapport d'Abou-Hourayraradi allahu anhu, l'Envoyé d'Allah saws a dit : Quiconque, le jour du vendredi, aura pratiqué la lotion prescrite après l'œuvre de chair, puis partira (dès la première heure) sera dans une situation analogue à celui qui aura fait, en vue d'Allah, l'aumône d'une chamelle grasse. Celui qui partira à la seconde heure sera dans la situation de celui qui a donné un bœuf ; celui qui partira à la troisième heure sera comme celui qui a donné un bélier cornu ; celui qui partira à la quatrième heure sera pareil à celui qui a donné une poule ; celui qui partira à la cinquième heure sera comme celui qui a donné un œuf. Lorsque l'Imam sort (pour monter en chaire), les anges sont présents."

D'après Abou-Hourayra radi allahu anhu, l'Envoyé d'Allahsaws, en parlant du vendredi, a dit : "Ce jour-là, il y a un moment où tout adorateur musulman qui se trouve alors debout faisant sa prière, s'il demande quelque chose à Dieu, le reçoit de Dieu."

Selon Abou-Hourayra radi allahu anhu, l'Envoyé d'Allahsaws a dit : "Si ce n'eût été trop imposer à mon peuple ou aux hommes, j'aurais ordonné de faire usage du frottoir à dent (Siwak) pour chaque prière."

'Abdallah-ben-'Omar a dit : "J'ai entendu l'Envoyé d'Allah sawss'exprimer ainsi : "Que celui d'entre vous qui vient à l'office du vendredi pratique la lotion."

La retenu des langues

Allahazawajalb, exalté soit-Il, dit : "Qu'est-ce qui vous a acheminés à Saqar ?" Ils diront : "Nous n'étions pas parmi ceux qui faisaient la Salât, nous ne nourrissions pas le pauvre, et nous associions à ceux qui tenaient des conversations futiles et nous traitons de mensonge le jour de la Rétribution, jusqu'au ce que vint la Vérité évidente (la mort) "(Coran/74/42-47).

Ibn Kathir dans son Tafsir a dit à propos de la parole d’Allah azawajalb : "Nous participions aux discussions futiles", c'est-à-dire que nous parlions de sujet dont nous n'avions aucune connaissance." Qatada quant à lui a dit que ce verset signifiait : "À chaque fois qu'une personne s'élancerait dans des paroles futiles, nous participions avec elle." Mou’adh ibn Jebal radi allahu anhudit dans un long hadith : Le Prophète sawssaisit sa propre langue et me dit : "Retiens celle-là ". Je lui dis : "Ô Messager d’Allah ! Serons-nous responsable de ce que nous disons ?" Il me répondit : "Que ta mère soit privée de toi ! Et qu’est-ce qui fait jeter les gens sur leur visage en enfer si ce n’est la moisson de leur langue ?" (Tirmidhi, Ibn Majeh et Ibn Hibban)

Abou Hourayra radi allahu anhu a dit qu’il a entendu le Prophète saws dire : "L’homme dit un mot entraînant la Colère d’Allah, il le dit sans y prêter attention et il chute à cause de ce mot pendant soixante-dix automnes en Enfer." (Rapporté par Boukhari et Ibn Hibban)

À la lumière du verset et des hadiths que nous venons de citer, nous allons passer en revue quelques-uns des plus graves péchés perpétrés par la langue suivant leur ordre de gravité.

Le pire des péchés perpétrés par la langue consiste à proférer des propos polythéistes comme le fait d'invoquer tout autre qu'Allah concernant des problèmes que Seul Allahazawajalb peut résoudre, jurer par autre qu'Allah, faire un serment pieux pour autre qu'Allah. Toutes ces œuvres sont des actes de polythéisme dont la langue doit être préservée. La langue peut même aller jusqu'à prononcer des paroles de mécréance comme le fait d'insulter Allah et Son messager. C'est là un acte de mécréance. Allah azawajalb dit dans son noble livre : "Et si tu les interrogeais, ils diraient très certainement : "Vraiment, nous ne faisions que bavarder et jouer." Dis : "Est-ce d'Allah, de Ses versets (le Coran) et de Son messager que vous vous moquiez ? Ne vous excusez pas : vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir cru.…" (Coran : 9/65-66).

Le Prophètesaws a dit en réponse à une question posée par l’un de ses compagnons concernant le grand péché : "Le plus grand des péchés est d’associer des partenaires à Allah (shirk), alors que c’est Lui qui t’a créé." (Rapporté par Boukhari et Mouslim)

Vient en seconde position le fait de tenir des propos relevant de l'innovation en matière de religion : D’après Jabir Ibn Abdallah radi allahu anhu, le Prophète saws a dit : "Prenez garde aux choses nouvellement inventées, car chaque chose nouvellement inventée est une innovation et toute innovation est un égarement." (Rapporté par Mouslim)

Dans une version de ce hadith rapportée par Ahmad : "Prenez garde aux innovations, car toute innovation est un égarement". L’adjectif indéfini "toute" marque l’idée d’intégralité (et englobe donc toutes les innovations)".

Aicha radi allahu anha1 rapporte que le Prophète saws a dit : "Quiconque innove dans notre religion, une chose qui n’en fait pas partie verra son innovation rejetée" (Rapporté par Boukhari et Mouslim)

Parmi les péchés perpétrés par la langue et qui causent d’énormes dégâts, il y a la médisance et la calomnie. Allah azawajalb, exalté soit-Il, les a interdits dans Son Livre, car ils corrompent les cœurs et les font éloigner les uns des autres. Ils engendrent le mal et provoquent les problèmes. Ils sont l’une des principales causes de la propagation de la discorde, de la haine et de la jalousie au sein de la même famille, des voisins et des proches parents.

Allah azawajalb, exalté soit-Il, dit : "Ô vous qui avez cru ! Évitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n'espionnez pas ; et ne médisez pas les uns des autres. L'un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort ? (Non !) vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux. " (Coran 49/12)

La définition de la médisance se trouve dans ce hadith rapporté par Abou Hourayra radi allahu anhu et dans lequel le Prophète saws a dit : "Savez-vous ce qu’est la médisance ?" Ses Compagnons lui répondirent : "Allah et son Messager le savent mieux." Il a dit : "C’est dire de ton frère ce qui ne lui plaît pas." Ils ont dit : "Et si ce que je dis de lui était vrai ? ", le Prophète saws a répondu : "S’il est comme vous dites, vous avez commis une médisance à son égard. S’il n’est pas comme vous dites, vous l’avez calomnié." (Rapporté par Mouslim)


Médire peu ou médite beaucoup est tout aussi interdit. Il est mentionné dans les Sunnas d'Abou Dawoud que Aïcha radi allahu anha1 dit un jour : "Ô Messager d'Allah ! La petite taille de Safiya n'est pas la moindre de ses défauts..." Le prophète saws répondit : "Tu viens de prononcer une parole qui, si on la mélangeait à l'eau de la mer, l'aurait polluée..."

Le Prophète saws gravi une fois les marches du minbar et nous interpella d'une voix retentissante : "Ô assemblée de ceux qui ont exprimé leur soumission verbalement et dont la (réalité ou la perfection de) la foi n'est pas encore parvenue au cœur, ne causez pas du tort aux musulmans, ne les humiliez pas (en leur reprochant des fautes passées) et ne restez pas à l'affût de leurs défauts, car celui qui reste à l'affût des défauts de son frère musulman, Allah restera à l'affût des siens. Et celui dont Allah est à l'affût de ses défauts, Il le déshonorera, même s'il se (cache) au cœur de sa maison." (Rapporté par Ahmed et Abou Dawoud)

D’après Anas Ibn Malik radi allahu anhu le Prophète saws a dit : "Lors de mon ascension nocturne, je vis des gens aux ongles de cuivre avec lesquels ils déchiraient leurs visages et leurs poitrines. Je demandai : "Qui sont ces gens, Ô Djibril ?" Il me répondit : "Ce sont ceux qui mangent la chair des gens et portent atteinte à leur honneur" (Rapporté par Abou Dawoud).

Puisse Allahazawajalb, exalté soit-Il, nous aider à préserver nos langues de commettre tous ces péchés et tant d'autres et nous accorder le salut dans cette vie et dans l’autre. Amin !

Le grand mérite de veiller la nuit en prière

Allah le Très-Haut azawajalb dit : "Et de la nuit consacre une partie (avant l'aube) pour des Salât surérogatoire : afin que ton Seigneur te ressuscitera en une position de gloire". (Coran 17/79)

Et dit aussi : "Ils s'arrachent de leurs lits pour invoquer leur Seigneur, par crainte et espoir ; et ils font largesse de ce que Nous leur attribuons". (Coran 32/16)

Et dit aussi : "Ils dormaient peu, la nuit". (Coran 51/17)

'Aïcha radi allahu anha1 a dit : "Le Prophète saws veillait tellement dans la nuit que la peau de ses pieds se fendilla. Je lui dis : "Pourquoi fais-tu cela ? Ô Messager d'Allah ! Alors qu'Allah t'a effectivement absous de tous tes péchés passés et à venir". Il dit : "Est-ce qu'il ne m'appartient pas de me comporter en homme reconnaissant ?" (Rapporté par Boukhari et Mouslim)

Selon 'Ali radi allahu anha1, le Prophète saws vint leur rendre visite la nuit, lui et Fatima (son épouse et la fille du Prophète saws). Il leur dit : "Pourquoi donc ne priez-vous pas ?"

Sâlem, le fils de 'Abdoullâh Ibn 'Omar radi allahu anha1, rapporte que, d'après son père, le Messager d'Allah saws a dit : "Quel homme bon que Abdoullàh si du moins il priait une partie de la nuit !" Sàlem dit : "Depuis cette remarque, 'Abdoullâh ne dormait plus que peu dans la nuit".

Selon 'Abdoullàh Ibn 'Amr Ibn Al 'As radi allahu anha1, le Messager d'Allah saws a dit : "Ô 'Abdullah ! Ne sois pas comme untel qui veillait dans la nuit (en prière) puis a abandonné cette pratique".

Ibn Mas'oùd radi allahu anha1 rapporte : "On a parlé au Prophète saws de quelqu'un qui s'était endormi une nuit jusqu'au matin". Il dit : "Voilà un homme dans les oreilles duquel le Diable a uriné". 

Selon Abou Hourayra radi allahu anha1, le Messager d'Allah saws a dit : "Quand l'un de vous s'endort, le Diable fait trois nœuds derrière sa tête en disant sur chacun d'eux : "Que ta nuit soit longue ! Dors !" S'il se réveille entre temps et évoque Dieu exalté, l'un de ces nœuds se délie. S'il fait ses ablutions, le deuxième nœud se délie. Et s'il prie, les trois nœuds se délient tous. Ainsi il se réveille plein d'énergie et l'haleine bien odorante ; sinon son haleine sent mauvais et il est plein de paresse".

Selon 'Abdoullàh Ibn Salàm, le Prophète saws a dit : "Ô gens ! Saluez les autres, donnez à manger et priez quand les autres dorment et vous enterrerez alors au Paradis sans aucun dommage". (Rapporté par tirmidhi).

Selon Abou Hourayra radi allahu anhu, le Messager d'Allah saws a dit : "Le meilleur jeûne après celui de Ramadan est celui du mois d'Allah "Mouharram". La meilleure prière après les prières obligatoires est celle de la nuit". (Rapporté par Mouslim)

 Selon Abou Hourayra radi allahu anhu, le Messager d'Allah saws a dit : "Qu'Allah accorde Sa miséricorde à quiconque a veillé une partie de la nuit à prier et a réveillé sa femme (pour qu'elle en fasse autant). Si elle a refusé de se réveiller, il lui a jeté de l'eau au visage. Et qu'Allah accorde Sa miséricorde à toute femme qui a veillé une partie de la nuit à prier et a réveillé son mari. S'il a refusé de se réveiller, elle lui a jeté de l'eau au visage". (Rapporté par Mouslim)

Anas radi allahu anha1 a dit : "Le Messager d'Allah saws mangeait durant des journées du mois au point que nous pensions qu'il n'en jeûnait aucun et jeûnait certains jours du mois au point que nous croyions qu'il ne mangeait durant aucun d'eux. À n'importe quelle heure de la nuit où tu désires le voir en prière, tu l'y vois effectivement et à n'importe quelle heure tu désires le voir endormi, tu le vois endormi". (Rapporté par Boukhâri)

Aïcha radi allahu anha1 a dit : "Le Messager d'Allah saws faisait onze unités de prière (de nuit). Il restait en prosternation le temps que met l'un de vous à réciter cinquante versets (environ un quart d'heure) avant de relever la tête. Il faisait deux unités de prière avant la prière du Fajr (l'aube). Puis il se couchait sur le côté droit jusqu'à ce que le Muezzin vînt l'appeler à la prière". (Rapporté par Boukhâri)

Elle a dit aussi : "Le Messager d'Allah saws ne faisait jamais, que ce fût au mois de Ramadan ou autre, plus de onze unités de prière. Il en faisait ainsi quatre et tu ne peux pas savoir combien elles étaient belles et longues. Puis il en faisait quatre autres et tu ne peux pas savoir combien elles étaient belles et longues. Puis, il faisait trois unités de prières. Je lui dis une fois : "Ô Messager d'Allah saws ! T'endors-tu avant d'avoir clôturé par une seule unité de prière ?" Il dit : "Ô 'Aïcha ! Mes yeux s'endorment, mais mon cœur ne dort pas".

Selon elle encore, Le Prophète saws s'endormait au début de la nuit pour se réveiller et prier à sa fin.

Ibn Mas'oud radi allahu anha1 a dit : "J'ai prié une nuit avec le Prophète saws. Il n'a pas cessé de rester debout jusqu'à ce que j'aie failli commettre une mauvaise action". On lui dit : "Qu'as-tu failli faire ?" Il dit : "J'ai failli m'asseoir et le laisser seul dans sa station debout".

Houdheyfa radi allahu anha1 a dit : "J'ai prié une nuit avec le Prophète saws. Il commença la lecture par le chapitre "La vache". Je me suis dit : "II va sans doute se courber au verset cent ". Mais il poursuivit sa récitation et je me suis dit : "II va le lire en entier dans une unité de prière. Il poursuivit et je me suis dit : "II va se courber à sa fin". Mais il enchaîna avec le chapitre "Les femmes" puis celui de "La famille de 'Imràn". Il récitait pourtant en bien articulant tous les mots. Quand il passait par un verset contenant une glorification de Dieu, il Le glorifiait. Quand il passait par un verset contenant une invocation d'Allah saws, il L'invoquait. Quand le verset contenait une demande de la protection d'Allah saws contre le Diable, il la faisait. Puis il se courba et se mit à dire : "Gloire et pureté à mon Seigneur Le Très-Grand !" Sa position courbée était presque aussi longue que sa position debout. Puis, il dit : "Qu'Allah entende celui qui L'a loué ! Notre Seigneur ! À Toi la louange". Puis il se redressa et resta aussi longtemps que lors de sa position courbée. Puis il se prosterna et dit : "Gloire et pureté à mon Seigneur Le Plus Haut !" Sa prosternation dura autant que sa station debout". (Rapporté par Mouslim)

Selon Jàber, on demanda au Messager d'Allah saws quelle était la meilleure prière. Il dit : "Celle où l'on prolonge la station debout". (Rapporté Mouslim)

Selon 'Abdoullàh Ibn 'Amr Ibn Al 'As radi allahu anha1, le Messager d'Allah saws a dit : "La meilleure prière pour Allah est celle de David et le meilleur jeûne pour Dieu est celui de David. Il dormait la moitié de la nuit, en veillait le tiers à prier, puis dormait le sixième restant. Il jeûnait un jour et mangeait un jour".

Jàber a dit : "J'ai entendu le Messager d'Allah saws dire : "II y a au cours de la nuit une heure spéciale. S'il arrive qu'un Musulman y demande à Allah exalté une bonne chose concernant ce monde ou l'autre. Allah la lui donne aussitôt, et ce toutes les nuits". (Rapporté par Mouslim)

Selon Abou Hourayra radi allahu anha1, le Prophète saws a dit : "Quand l'un de vous a décidé de veiller en prière une partie de la nuit, qu'il commence par deux unités de prière légères". (Rapporté par Mouslim)

'Aïcha radi allahu anha1 a dit : "Quand le Messager d'Allah saws voulait veiller en prière une partie de la nuit, il commençait par deux unités de prière légères". (Rapporté par Mouslim)

Elle a dit encore : "Quand le Messager d'Allah saws ne pouvait pas veiller en prière à cause d'une maladie ou autre, il faisait pendant le jour suivant douze unités de prière".

Selon 'Omar Ibn Khattàb radi allahu anhu, le Messager d'Allah saws a dit : "Celui qui s'est endormi sans avoir fait les œuvres surérogatoires (prière, ou lecture du Coran) qu'il faisait d'habitude ou une partie de ces œuvres et qui les fait entre les prières de l'aube et celle de midi, Dieu les lui inscrit comme s'il les avait faites la nuit." (Rapporté par Mouslim)

Selon Abou Hourayra radi allahu anhu, le Messager d'Allah saws a dit : "Que Dieu donne Sa miséricorde à quiconque a veillé une partie de la nuit à prier et a réveillé sa femme (pour qu'elle en fasse autant). Si elle a refusé de se réveiller, il lui a jeté de l'eau au visage. Et que Dieu donne Sa miséricorde à toute femme qui a veillé une partie de la nuit à prier et a réveillé son mari. S'il a refusé de se réveiller, elle lui a jeté de l'eau au visage". (Rapporté par Mouslim)

Selon Abou Hourayra et Abou Sa'id radi allahu anhum, le Messager d'Allah saws a dit : "Lorsque quelqu'un réveille son épouse pendant la nuit, et font leur prière tous les deux ou font deux unités de prière ensemble, ils seront comptés parmi les invocateurs et les invocatrices". (Rapporté par Abou Dâwoùd)

Selon 'Aïcha radi allahu anha1, le Prophète saws a dit : "Lorsque l'un de vous somnole en faisant sa prière, qu'il aille se coucher jusqu'à ce qu'il n'ait plus sommeil. Car s'il fait sa prière alors qu'il est somnolent, il pourrait se maudire dans ses invocations".

Selon Abou Hourayra radi allahu anha1, le Messager d'Allah saws a dit : "Si l'un de vous fait sa prière pendant la nuit, et si le Coran lui échappe au point de ne plus savoir que dire, qu'il aille se coucher". (Rapporté par Mouslim).

Puisse Allah nous mettre parmi ceux qui accomplissent cette prière

Les personnes sous l'ombre d'Allah le jour de la résurrection

Allah azawajalb le Très Haut mettra sous son ombre sept catégories de personnes le Jour où il n'y aura que Son ombre (Le Jour de la Résurrection).

Abou Hourayra radi allahu anhu rapporte que le Prophète saws a dit : Allah le Très Haut mettra sous son ombre 7 catégories de personnes le Jour où il n'y aura que Son ombre :

1- Un dirigeant juste

2- Un jeune homme qui a passé sa jeunesse dans l'adoration d'Alla.

3- Un homme dont le cœur est attaché aux mosquées (c'est-à-dire qu'il y prie les 5 prières obligatoires avec amour.

4- Deux hommes qui se sont aimés en Allah. En Lui ils se sont rencontrés et en Lui ils se sont séparés.

5- Un homme qui dit : "Moi je crains Allah" quand il est appelé par une femme charmante et de naissance noble (haut rang social) à faire le mal.

6- Un homme qui fait une aumône en la cachant au point que sa main gauche ignore ce que sa main droite donne.

7- Et un homme qui se rappelle Allah dans la solitude et dont les yeux versent des larmes (par crainte ou amour de son Seigneur) (Rapporté par Boukhari).

La foi

1) Le Messager d’Allah saws a dit : "La foi est de croire en Allah, ses anges, ses livres, ses messagers, au jour dernier et au destin qu’il soit en ta faveur ou non." (Rapporté par Mouslim).

2) Le Messager d’Allah saws a dit : "La foi se décompose en soixante-dix branches et quelques. La meilleure branche est dire : "il n’y a pas de divinité digne d’être adorée si ce n’est Allah" et la dernière branche est de ramasser tout ce qui peut faire obstacle sur un chemin ; et la pudeur est une des branches de la foi." (Rapporté par Boukhâri et Mouslim).

3) Le Messager d’Allah saws a dit : "Quiconque dit : j’accepte Allah comme Seigneur, l’Islam comme religion et Mohammed comme Prophète, le paradis lui sera obligatoirement attribué." (Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny).

Le Coran

D'après Abou Oumama radi allahu anhu, le Prophètesaws a dit : "Lisez le Coran, car il viendra le Jour de la résurrection en intercesseur pour les siens." (Rapporté par Mouslim)

D'après Abou Darda radi allahu anhu, le prophète saws a dit : "L'un de vous n'est-il pas capable de lire le tiers du Coran dans une nuit ? ». Ils ont dit : Et comment peut-il lire le tiers du Coran ? Le prophète saws a répondu : "Qoul Houwa Allahou Ahad équivaut au tiers du Coran." (Rapporté par Boukhari et Mouslim)

D'après 'Othman Ibn 'Affan radi allahu anhu, le Prophète saws a dit : "Le meilleur d’entre vous est celui qui apprend le Coran et l’enseigne. " Rapporté par Boukhari)

D'après Abou Sa'id Al Khoudri radi allahu anhu, le Prophète saws a fait la retraite spirituelle dans la mosquée et a entendu les gens qui levaient la voix pour la lecture. Il a alors levé le voile et a dit : "Certes chacun d'entre vous s’entretient avec son Seigneur, ne vous gênez pas les uns les autres et ne levez pas la voix sur la voix des autres dans la lecture." (Rapporté par Abou Dawoud)

D'après Abou Moussa Al Ach'ari radi allahu anhu, le Prophètesaws a dit : "Révisez le Coran, car je jure par celui qui détient mon âme dans sa main il part certes plus vite que le chameau qui s'échappe de son enclos." (Rapporté par Boukhari)

Selon Aicha radi allahu anha1 le Prophète saws a dit : "Celui qui récite le coran parfaitement est avec les généreux anges et celui qui le lit avec difficulté a deux récompenses." (Rapporté par Boukhari)

D'après 'Omar radi allahu anhu, le Prophète saws a dit : "Certes Allah élève des gens par ce livre et en rabaisse d'autres." (Rapporté par Mouslim)

D'après Abou Moussa Al Ach'ari radi allahu anhu, le Prophète saws a dit : "L'exemple du croyant qui lit le coran est celui du cédrat : son odeur est bonne et son goût est bon. L'exemple du croyant qui ne lit pas le coran est celui de la datte : elle n'a pas d'odeur et son goût est sucré. L'exemple de l'hypocrite qui lit le coran est celui du myrte : son odeur est bonne, mais son goût est amer. Et l'exemple de de l'hypocrite qui ne lit pas le coran est celui de la coloquinte : elle n'a pas d'odeur et son goût est amer. ;(Rapporté par Boukhari et Mouslim).

D'après Nawas Ibn Sam'an radi allahu anhu, le Prophète saws a dit : "Le Coran sera amené le jour de la résurrection ainsi que ses gens, ceux qui le mettaient en pratique dans la vie d'ici-bas. Les sourates Al Baqara et Al Imran seront alors à sa tête. Elles sont comme deux nuages, ou comme deux ombres noires entre lesquelles il y a un éclat ou comme deux bandes d'oiseaux en rang qui défendent ceux qui les lisaient. (Rapporté par Mouslim)

D'après Abou Sa'id Al Khoudri radi allahu anhu, un homme a entendu un autre homme réciter Qoul houwa Allahou ahad, et il la répétait. Au matin, il s'est rendu vers le prophète saws et lui a mentionné cela comme s'il la minimisait. Il lui dit alors : " Je jure par Celui qui détient mon âme dans Sa main, elle équivaut certes au tiers du Coran.(Rapporté par Boukhari)

L’Islam

Le Messager d’Allah saws a dit : "L’islam consiste à témoigner qu’il n’y a pas de divinité digne d’être adorée si ce n’est Allah et que Mohammed est le Messager d’Allah, d’accomplir la prière, de verser l’aumône, de jeûner ramadan et d’effectuer le pèlerinage à la maison sacrée si on en a la possibilité." (Rapporté par Mouslim)

Le Messager d’Allah saws a dit : "Le musulman est celui qui ne porte pas atteinte aux musulmans avec sa langue et sa main. Le croyant est celui auquel les gens font confiance à l’égard de leurs personnes et leurs biens." (Rapporté par Boukhâri et Mouslim).

Le destin

Le Messager d’Allah saws a dit : "Œuvrez ! Car on facilitera à chacun la voie pour laquelle il a été créé." (Rapporté par Tirmidhi et authentifié par Albâny)

Le Messager d’Allah saws a dit : "Peu s'en faut que les gens s’interrogent entre eux jusqu’à ce que l’un d’eux s’écrie : Allah a créé les créatures, mais qui a créé Allah ? S’ils disent cela, dites donc : Allah est unique, il est le seul à être imploré pour ce que nous désirons, il n’a jamais engendré, ni n’a été engendré et nul ne lui est égal. Puis, qu’il crachouille trois fois à sa gauche et qu’il demande protection contre le diable." (Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâni).

Les prophètes

Le Messager d’Allah saws a dit : "Les prophètes sont frères d’un même père, leurs mères sont différentes, mais leur religion est une." (Rapporté par Boukhâri).

D'après Abou Hourayra radi allahu anhu, le Prophète saws a dit : " Je suis la personne la plus en droit de Issa Ibn Maryam dans l'ici-bas comme dans l'au-delà et les prophètes sont des demi-frères : leurs mères sont différentes et leur religion est unique(Rapporté par Boukhâri)

D'après Abdoullah ibn Massoudradi allahu anhu, le Messager d'Allah saws a dit : "aucun prophète n'a été envoyé par Allah sans qu'il ait au sein de sa communauté de proches et fidèles compagnons qui adoptent sa voie et observent ses ordres. Puis apparaîtront après eux des successeurs qui disent ce qu'ils ne font pas et font des choses à propos desquelles ils n'ont reçu aucun ordre. Quiconque les combat les armes à la main, est un croyant. Quiconque les combat par la langue est un croyant. Quiconque les combat par le cœur est un croyant. Toute (attitude) qui soit en de ça de cela n'exprime même pas le poids d'une graine de moutarde de la foi." (Rapporté par Mouslim)

Abou Hourayra radi allahu anhu dit : "Le Messager d’Allah saws a dit : "je serai le seigneur des fils d’Adam au jour de la Résurrection ; le premier à sortir de sa tombe, le premier à intercéder et le premier intercesseur à voir son intercession acceptée".(Rapporté par Mouslim)

La science

Le Messager d’Allah saws a dit : "Allah ne m’a point envoyé aux gens pour leur rendre la vie difficile ou pour souhaiter leur perte ; Allah m’a plutôt envoyé en tant qu’enseignant et pour rendre la vie facile aux gens." (Rapporté par Mouslim).

Le Messager d’Allah saws a dit : "Enseignez, facilitez et ne compliquez pas les choses ! Annoncez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir les gens et si l’un d’entre vous se met en colère qu’il se taise." (Rapporté par Al-Hâkim et authentifié par Albâni).

Le Messager d’Allah saws a dit : "La supériorité entre le savant et le dévot, est comme celle de la pleine lune sur le reste des astres." (Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâni).

D'après 'Abdallah Ibn 'Amr radi allahu anhu, le Prophète saws : "Certes Allah ne fait pas disparaître la science en l'enlevant des coeurs des serviteurs mais il la fait disparaître par la mort des savants. Au point où lorsqu'il ne restera plus de savants les gens prendront des ignorants comme dirigeants qui seront questionnés. Alors ils vont répondre sans science et ainsi vont s'égarer et vont égarer." (Rapporté par Boukhâri et Mouslim)

D'après Abou Darda radi allahu anhu, le Prophète saws a dit : "Celui qui prend un chemin pour rechercher la science, Allah lui fait prendre par cela un chemin vers le paradis. Certes les anges étendent leurs ailes pour celui qui recherche la science et certes tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre demandent le pardon pour le savant même le poisson dans l'eau. Le mérite du savant sur l'adorateur est comme le mérite de la lune par rapport aux autres astres. Et certes les savants sont les héritiers des prophètes et les prophètes n'ont pas laissé comme héritage des dinars ou des dirhams, mais ils ont laissé la science, celui qui la prend aura prit une part importante." (Rapporté par Tirmidhi)

D'après Abdallah Ibn Abbas radi allahu anhu, le Prophète saws a été interrogé concernant les enfants des polythéistes. Il a dit : "Allah est plus savant de ce qu'ils auraient fait.(Rapporté par Boukhâri et Mouslim)

D'après Ibn Mass'oud radi allahu anhu, le Messager d'Allah saws a dit : "Il n'y a d'envie que dans deux choses : un homme à qui Allah a donné de l'argent qu'il dépense dans la vérité et un homme à qui Allah a donné la sagesse avec laquelle il juge et il enseigne." (Rapporté par Boukhâri)

La naissance de l'enfant

D’après Abou Hourayra radi allahu anhu, le Prophètesaws a dit : "Aucun enfant naît que suivant l'état de la nature primordiale (filtra). Ce sont ses père et mère qui le rendent juif, chrétien ou mage, tout à fait comme une chamelle met bas des chamelons avec un corps et des membres parfaits, en avez-vous jamais vu, un chamelon sans oreilles ou sans nez ?" (Rapporté par Boukhâri et Mouslim)

La pratique

Le Messager d’Allah saws a dit : "Le savant qui enseigne le bien aux gens et ne le met pas en pratique, est semblable à la torche qui éclaire en se brûlant." (Rapporté par Tabarâni et authentifié par Albâni).

La nature humaine

Le Messager d’Allah saws a dit : "Il y a des gens qui ouvrent les portes du bien et ferment l’accès au mal, et il y en a qui ouvrent les portes du mal et ferment l’accès au bien. Bonheur à celui à qui Allah donna les clefs des portes du bien et malheur à celui à qui il donna les clefs des portes du mal." (Rapporté par Ibn Mâjah et considéré comme bon par Albâni).

Le Messager d’Allah saws a dit : "Souhaitez-vous savoir qui d’entre vous est le meilleur et qui est le pire ? Le meilleur d’entre vous est celui en qui nous espérons le bien et de qui nous ne redoutons pas le mal et le pire d’entre vous est celui en qui nous n’espérons pas le bien et de qui nous redoutons le mal." (Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâni).

Le Prophète saws a dit : "Djibril (Gabriel) m'a tellement recommandé le voisin que j'ai cru qu'il allait en faire un héritier." (Hadith dont l'authenticité est reconnue universellement et dont la relation est attribuée à Aïcha et d'autre)

L’équité et l’égalité

Le Messager d’Allah saws a dit : "Allah ne regarde pas votre aspect, mais il regarde ce que renferme votre cœur et ce que vous accomplissez." (Rapporté par Mouslim).

Le Messager d’Allah saws a dit : "Celui dont les œuvres ne sont pas complètes ne pourra pas faire appel à la noblesse de sa famille pour les compléter." (Rapporté par Mouslim).

Le Messager d’Allah sawsa dit : "Ceux d’antan ont péri, car ils renonçaient à punir le noble lorsqu’il volait, tandis qu’ils s’empressaient de sanctionner le misérable, s’il volait. Je jure par celui qui détient l’âme de Mohammed entre ses mains, si Fatima, fille de Mohammed, s’avérait être une voleuse, je lui couperais moi-même sa main !" (Rapporté par Boukhâri et Mouslim).

Les relations amicales et de voisinage

Le Messager d’Allah saws a dit : "Il n’est pas deux hommes qui s’aiment en vue d’Allah, sans qu’Allah n’aime plus celui dont l’amour envers son compagnon est plus intense." (Rapporté par At-Tabarâni et authentifié par Albâni).

Le Messager d’Allah saws a dit : "Les meilleurs amis auprès d’Allah sont ceux qui se comportent le mieux avec leurs amis et les meilleurs voisins auprès d’Allah sont ceux qui se comportent le mieux avec leurs voisins." (Rapporté par Tirmidhi et authentifié par Albâni).

Le Messager d’Allah saws a dit : "N’aura pas vraiment la foi celui qui s’endort le ventre rassasié alors que près de chez lui son voisin est affamé." (Rapporté par Hâkim et authentifié par Albâni).

Le Messager d’Allah saws a dit : "Nul d’entre vous ne sera véritablement croyant tant qu’il ne désire pas pour son frère ce qu’il désire pour lui-même." (Rapporté par Boukhâri et Mouslim).

Le Messager d’Allah saws a dit : "La personne sera (au paradis ou en Enfer) avec ceux qu’elle aime." (Rapporté par Boukhâri et Mouslim).

L’aumône obligatoire et volontaire

Le Messager d’Allah saws a dit : "Celui qui ne verse pas l’aumône obligatoire (zakât) est en enfer." (Rapporté par Tabarâni et authentifié par Albâni).

Le Messager d’Allah saws a dit : "Protégez-vous de l’enfer, ne serait-ce qu’avec la moitié d’une datte donnée par charité." (Rapporté par Nassâï et authentifié par Albâni).

Subvenir aux besoins de son épouse et de ses enfants

Le Messager d’Allah saws a dit : "Commence par t’occuper de tes proches." (Rapporté par Aboû Dawoûd et Tirmidhy et authentifié par Albany).

Le Messager d’Allah saws a dit : "L’homme est récompensé en donnant à boire à sa femme." (Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny).

Le Messager d’Allah saws a dit : "Le meilleur argent est celui qui est dépensé par l’homme pour sa famille." (Rapporté par Mouslim).

La relation avec les femmes

Le Messager d’Allah saws a dit : "Le meilleur d’entre vous est celui qui est le meilleur avec les femmes." (Rapporté par Hâkim et authentifié par Albâny).

Le Messager d’Allah saws a dit : "Veuillez du bien aux femmes." (Rapporté par Boukhâri et Mouslim).

Le Messager d’Allah saws a dit : "Les femmes sont les consœurs des hommes." (Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny).

Le Messager d’Allahsaws a dit : "Celui qui a deux femmes et ne fait pas preuve de justice entre elles viendra le jour de la résurrection, son corps penché sur le côté." (Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny).

Le Messager d’Allah saws a dit : "Ne frappez pas les femmes." (Rapporté par Abou Dawoûd et Nassâï et authentifié par Albâny).

Aïcha radi allahu anha1 a dit : "Quand le Prophète saws devait faire un choix entre deux choses, il choisissait la plus aisée, tant qu'elle ne comportait pas de péché. Si elle comportait quelque péché, il s'en éloignait le plus possible. Jamais le Prophètesaws ne s'est vengé d'un affront personnel, à moins qu'une limite sacrée d'Allah soit transgressée, et dans ce cas il se vengeait pour Allah". (Rapporté par Boukhâri)

Les femmes

Le Messager d’Allah saws a dit : "Le croyant ne doit pas détester sa femme, car si un comportement en elle lui déplaît, un autre lui plaira." (Rapporté par Mouslim).

Le Messager d’Allah saws a dit : "Veuillez du bien aux femmes. Elles ont été créées d’une côte et la côte la plus tordue est celle de la partie supérieure. Si tu cherchais à la redresser, tu la briserais, mais si tu la laissais ainsi, elle resterait tordue, je vous enjoins donc d’être bons avec les femmes." (Rapporté par Boukhâri et Mouslim).

D'après Ousâma Ibn Zayd radi allahu anhum, le Prophète saws a dit : "Je me tins à la porte du Paradis et je remarquai que les pauvres forment la majorité de ses élus; quant aux fortunés, ils furent retenus à la porte, sauf ceux qui sont destinés à l'Enfer parmi eux, l'ordre était donné de les y précipiter. Je me tins à la porte de l'Enfer et je remarquai qu'il était peuplé de femmes". (Rapporté par Mouslim).

D'après Ousâma Ibn Zayd radi allahu anhu, le Prophète sawsa dit : "Je n'ai laissé après moi une cause de tentation plus funeste aux hommes que les femmes". (Rapporté par Mouslim).

D'après 'Imrân Ibn Housayn radi allahu anhu, le Prophète saws a dit : "Par rapport aux élus du Paradis, les femmes sont en minorité". (Rapporté par Mouslim).

Les bonnes manières de manger et de boire

Le Messager d’Allah saws a dit : "La nourriture d’un seul suffit à deux, celle de deux suffit à quatre et celle de quatre suffit à huit personnes." (Rapporté par Mouslim).

Le Messager d’Allah saws a dit : "L’humain n’a point rempli un contenant plus mauvais que son ventre. Des petites bouchées de nourriture suffisent à l’homme pour pouvoir survivre. Mais si vous êtes incapables d’agir ainsi, alors réservez un tiers pour la nourriture, un autre pour la boisson et le dernier tiers pour la respiration". (Rapporté par Ibn Mâjah et authentifié par Albâny).

Le Messager d’Allah saws a dit : "Les rassasiés dans cette vie sont les affamés dans l'au-delà." (Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny)

Le commandement

Le Messager d’Allah saws a dit : "Celui à qui on a chargé de commander les affaires des musulmans puis abuse d’eux par la tromperie, est en enfer". (Rapporté par Tabarâny et authenfié par Albâny).

Le Messager d’Allah saws a dit : "Celui à qui on a donné la charge de commander les gens et qui ensuite ferme sa porte aux pauvres, aux opprimés et à ceux dans le besoin, Allah le Très-Haut lui fermera la porte de sa miséricorde quand il sera dans le besoin et la misère à l’instant (le jour de la résurrection) où il en aura le plus besoin." (Rapporté par Ahmad)

Le Messager d’Allah saws a dit : "Maudit soit le corrupteur et le corrompu." (Rapporté par Aboû Dawoûd et Tirmidhy et authentifié par Albâny).

Le Messager d’Allah saws a dit : "L’injustice se transformera en ténèbres le jour de la résurrection." (Rapporté par Boukhâri et Mouslim).

Le Messager d’Allah saws a dit : "Dis la vérité quand bien même elle serait amère." (Rapporté par Ahmad et Ibn Hibbâne et authentifié par Albâny).

Le Messager d’Allah saws a dit : "Assiste ton frère qu’il soit oppresseur ou opprimé !" Un homme s’exclama : "Je comprends qu’on puisse assister l’opprimé, mais comment s’y prendre avec l’oppresseur ? " Le Prophète répondit : "Empêche son oppression et de cette façon tu l’assisteras." (Rapporté par Boukhâri et Mouslim).

Le comportement pendant la guerre

Le Messager d’Allah saws a dit : "Partez au nom d’Allah et en vue d’Allah et en suivant la religion du Messager d’Allah. Ne tuez point de faibles vieillards, ni d’enfants, ni de femmes, et ne vous appropriez pas le butin en le dissimulant mais rassemblez-le. Soyez conciliants et bienfaisants, car Allah aime les bienfaisants." (Rapporté par Aboû Dawoûd).

Le Prophète saws en passant vit une femme qui fut tuée pendant une bataille. Il se tint debout près d’elle et dit : "Celle-là n’avait pas à être tuée." Puis, il regarda dans les yeux de ses compagnons et dit à l’un d’eux : "Rejoins Khâlid Ibn Al-Walîd (le commandant de l’armée) et ordonne-lui fermement de ne pas tuer d’enfants, ni de travailleurs et ni de femmes." (Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny).

Le Messager d’Allah saws a dit : "Ne souhaitez pas rencontrer l’ennemi et demandez à Allah le salut, mais si vous le rencontrez, patientez ! " (Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny).

Le Prophète saws a interdit la torture. Rapporté par Tabarâny d’après Ibn Omar radi allahu anhu et Al-Moughîra radi allahu anhu , et authentifié par Albâny.

La médecine

Le Messager d’Allah saws a dit : "Allah ne fit descendre aucune maladie sans lui assigner son remède."(Rapporté par Boukhâri).

Le Messager d’Allah saws a dit : "Celui qui possède des chameaux malades ne doit pas les mener chez celui dont les chameaux sont en bonne santé." (Rapporté par Boukhâri).

Le Messager d’Allah saws a dit : "Si on vous informe que la peste a touché une contrée, n’y pénétrez pas. Et si l’épidémie de peste apparaît dans la contrée où vous vous trouvez, ne la quittez pas." (Rapporté par Boukhâri et Mouslim).

Le Messager d’Allah saws a dit : "Le meilleur remède avec lequel vous vous soignez est certes la saignée." (Rapporté par Boukhâry et Mouslim).

Utiliser toujours la droite

Le Messager d’Allah saws a dit :"Que l'un de vous ne mange pas de sa main gauche et qu'il ne boive pas de sa main gauche car le diable mange de sa main gauche et boit de sa main gauche" (Rapporté par Mouslim)

Allah azawajalb dit : Allah n'impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. Elle sera récompensée du bien qu'elle aura fait, punie du mal qu'elle aura fait. Seigneur, ne nous châtie pas s'il nous arrive d'oublier ou de commettre une erreur. Seigneur! Ne nous charge pas d'un fardeau lourd comme Tu as chargé ceux qui vécurent avant nous. Seigneur! Ne nous impose pas ce que nous ne pouvons supporter, efface nos fautes, pardonne-nous et fais nous miséricorde. Tu es notre Maître, accorde-nous donc la victoire sur les peuples infidèles. (Coran 2/286)


Wa Allâhou A’lam
Allah azawajalb est le plus savant

band deco

Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Ton serviteur et Messager, notre Prophète Mohammed, qu’Allah azawajalb soit satisfait de ses successeurs (califes) bien dirigés, les imams bien guidés : Abou Bakr, 'Omar, 'Othman et Ali et tous les autres compagnons aleyhimSalam vertet ceux qui les ont succédé et ceux qui ont succédé à ceux-là sur le même chemin jusqu’au jour de la résurrection.

Je demande humblement à Allah azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du Prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.

Copyright ©  2022 - L'Islam.com - La religion Véridique
Louange à Allah pour nous avoir permis de créer ce site. Qu'Allah nous protège, ainsi que tous ceux qui nous suivent.